Dernières critiques Rss

Publié le 5 mai 2015  à propos de Good Kill
Un film décevant, malgré qu’il sera crédité du mérite certain de proposer une lecture non-manichéenne de la guerre en Afghanistan. Mais s’il est louable de questionner, même de manière un peu bavarde, l’inéluctable engrenage de haine que cultivent les incessantes attaques de drones US, encore faut-il éviter de le faire d’une manière répétitive et monocorde qui ne réussit pas à maintenir longtemps l’attention en éveil. Or c’est hélas bien trop le cas. Le scénario force par ailleurs le trait des différents personnages afin d’asseoir son thème, leur conférant à chacun des profils un peu surtypés, que ce soit celui du patriote insensible et belliqueux, du chef moraliste mais soucieux de sa hiérarchie, du soldat humaniste hésitant, ou bien de l’indécis de service. Si bien qu’au final, on a un peu l’impression d’une volonté scénaristique de faire simplement se confronter entre elles les diverses opinions sur la guerre, au moyen de scènes de débats et d’échanges d’arguments déjà maintes fois entendus, mais sans finalement proposer de point de vue novateur. Et c’est peut-être dans ce manque d’ambition que réside le point faible du film. A ne rien illustrer qui n’ait déjà été montré, et à ne pas offrir d’accroche émotionnelle suffisante, il ne parvient jamais à intéresser son auditoire. Servant de support narratif à la réflexion sur le conflit afghan, le récit s’articule autour du drame psychologique et conjugal vécu par le personnage principal, que la privation de missions de vol en avion au profit d’attaques de drones télécommandées à distance, déprime progressivement et éloigne de sa famille. Mais là aussi, hélas, l’ensemble ne départit pas de l’impression d’assister sans fin aux mêmes séquences conjugales juste agrémentées de répliques différentes. Le tout peu servi, il est vrai également, par un Ethan Hawke qui se fend d’un jeu monotone, se contentant de conserver le même trait figé et tourmenté dans pratiquement toutes les scènes. Une déception donc, le sujet offrant sans doute matière à faire mieux et surtout plus instructif.

Publié le 5 mai 2015  à propos de Tous les chats sont gris
Juste avant le lancement de l'histoire on apprend que c'est un "film of Belgium" produit par Wallonia- Brussels.... Cocorico!! Vraiment car c'est un petit bijou! tout est vrai , bien senti et bien joué.Car les acteurs sont formidables...tout simplement. Ce n'est pas du Dardenne : c'est mieux ! Courez le voir...

Publié le 5 mai 2015  à propos de L’année prochaine
Un film touchant, tout en émotions sur une super musique

Publié le 4 mai 2015  à propos de Tous les chats sont gris
Petite merveille du cinéma (belge) : dense, bien joué, intelligent. Extraordinaire Bouli Lanners. La salle de cinéma de Toison d'Or était comble, des spectateurs assis dans les escaliers. A ne pas rater!

Publié le 3 mai 2015  à propos de Indian Palace - Suite Royale
Mêmes recettes que pour le 1è opus mais pas de scénario. On s'ennuie même si le film est plaisant et la réalisation ainsi que le jeu des acteurs sont parfait.

Les plus actifs du moment

14 critiques
11 critiques
8 critiques
7 critiques
6 critiques

Newsletter Cinebel

Suivez Cinebel