Dernières critiques Rss

Publié le 31 décembre 2000  à propos de Wonder boys
Rare que j'aille voir un film sans savoir trop à quoi m'attendre; et ce fut l'énorme suprise! On rentre dans l'histoire très facilement, et tout compte fait c'est bien passionnant! Ce professeur Tripp est un chic type, l'histoire est assez inprévisible, bref du bon Ciné! un des mes films de l'année 2000...

Publié le 31 décembre 2000  à propos de Scary movie
J'était parti au cinéma pour rire un bon coup, tout ce que j'ai trouvé, mis à part 2,3 gags sympa c'est gros navet de derrière les fagots. De plus je me demande ce que fait la commission de censure!Au fait, est-ce qu'elle existe en Belgique?A croire que non vu les enfants présents dans la salle!!!SCANDALEUX.

Publié le 31 décembre 2000  à propos de Final fantasy - The movie
Ca va être long à attendre, mais qu'est ce que ce sera bon!!! Un futur film culte en images de synthèse, d'une ampleur innimaginable, allez voir sans tarder la bande annonce sur le site officiel. Vivement dans 8 mois...

Publié le 30 décembre 2000  à propos de Incassable
Le foilm est très decevant par rapport aux critiques, je m'attendais à beaucoup mieux....Enore une fois, ce film est montré comme ' le film qui retourne l'amérique'??? Donc, la deception est la.. puisque ce film est bien mais pas top ;)) et en plus, il ne ressemble en rien au '6e sens' comme beaucoup de gens le disent (cf cinétélérevue ;(( )..... bye :))

Publié le 30 décembre 2000  à propos de Le roi danse
Toute œuvre de fiction peut s'éloigner, transformer ou travestir la réalité historique. Il faut accorder cette latitude à l'artiste, qui n'est ni historien ni musicologue. Mais quand ces travestissements desservent le propos du film, cela devient agaçant. Non, Molière n'est pas mort sur scène en jouant Le malade imaginaire ... Non, Molière n'a pas joué le rôle de Tartuffe, mais celui d'Orgon ... Reste des décors et des costumes bien sentis et surtout la musique de Lully, sensuelle, mariée à une corégraphie à vocation politique. Quand la musique et la danse étaient les éléments essentiels de la sacralisation du pouvoir!

Les plus actifs du moment

10 critiques
7 critiques
7 critiques
5 critiques

Newsletter Cinebel

Suivez Cinebel