Galoul

Masse Philippe
  • Membre depuis le 05/05/2006
  • Nombre de critiques : 64
Publié le 17 mai 2015
En ce qui concerne le scénario, heu, oublions. Mais au niveau visuel ( et en 3D qui plus est ), c'est jubilatoire. L'action est déchaînée, c'est une orgie de tôle, de sang, d'eau, de vrombissements, de fracas divers. Le film tient vraiment bien la route ( façon Dakar ). On peut simplement dresser au réalisateur un procès pour excès de vitesse car on entre illico presto dans l'action et il oublie parfois de laisser un peu refroidir le moteur.

Publié le 1 mars 2015
Un cousin de James Bond avec un humour parfois décalé et surprenant. Des scènes de combat virevoltantes et un volet Tarantino avec une touche british plaisant.

Publié le 1 mars 2015
Les fans de Burton pourront être étonnés par sa sagesse au niveau des images. Si ce n'est quelques personnages aux yeux démesurément grands, la mise en image est en effet classique. Mais on s'intéresse néanmoins à cette usurpation d'identité consentie.Le film s'interroge sur ce qu'est véritablement une oeuvre d'art. Christoph Walz prend plaisir à interpréter un escroc. Bref, ce n'est pas ce qu'on fait qui compte mais la manière dont on met en vente ce qu'a fait autrui.

Publié le 1 mars 2015
Magnifique confrontation d'acteurs, chacun ayant son univers et sa propre énergie. Le montage est mené à la baguette. Le film interroge sur le sens de l'effort, sur les rapports maître-élèves ( ici pas si éloignés que ça des rapports instructeurs-soldats dans Full Metal Jacket , sur ce à quoi il faut renoncer pour arriver à un sommet ultime dans sa discipline.

Publié le 6 février 2015
Un petit bijou de sensibilité ( sans jamais tomber dans le gnangnan ) , de poésie, d'humour, d'esprit british. Les effets visuels sont parfaits et le message a même un petit côté social. Plaira aussi bien aux enfants qu'aux adultes qui les accompagnent.

Newsletter Cinebel

Suivez Cinebel