Dernières critiques Rss

Publié le 17 février 2018  à propos de L'Insulte
Au Liban, une petite dispute entre 2 hommes va rapidement prendre des proportions incontrôlables du fait de leurs blessures profondes et de leur orgueil. Beau scénario qui pourrait avoir sa place partout dans le monde mais qui marque en plus l'histoire particulière libanaise. Les petits rebondissements apportent aussi un plus. Très belle surprise.

Publié le 15 février 2018  à propos de 3 Billboards. Les Panneaux de la vengeance
Moi, je dis Waouw, ça c'est un film qui fait réfléchir. Autant, la 1ère partie du film est lent, ennuyeux car on ne voit pas où ça va aller; autant, la 2e partie est EXCELLENTE ! Les personnages sont chouettes. Les acteurs qui ont reçu le prix du Golden Globe (meilleure actrice et meilleur second rôle masculin) méritent amplement leur statuette et j'espère bien leur Oscar ! Le personnage de Dixon est haïssant au début et puis attachant vers la fin. Ce qui fait de ce film un vrai chef-d’œuvre. A voir absolument pour le message "messianique" (c'est mon avis) :-)

Publié le 15 février 2018  à propos de Jusqu'à la garde
J'ai eu la chance de voir ce film hier en avant première au cinéma Sauvenière à Liège et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il mérite les différents prix glanés dans différents festivals. Le film est rondement mené de bout en bout avec des acteurs qui jouent juste et ce termine de manière plus que prenante. De mémoire de cinéphile, je ne me souviens pas avoir un jour eu autant de mal à me remettre d'un film comme ce fut le cas hier. Plus d'une heure après la fin de la séance, j'avais encore un poids sur l'estomac tellement ce film est prenant. Bravo et merci au réalisateur de nous avoir gratifié d'une telle oeuvre.

Publié le 13 février 2018  à propos de The Florida Project
J'ai été un peu déçu. Certes, la prestation de la petite Moonee est époustouflante. Y répondent la gentillesse bourrue de Bobby, le manager et la présence plus discrète de Halley, la jeune mère. Mais cela ne suffit pas à faire un scénario. A la fin du film on ne saura toujours rien de l'histoire personnelle ni de Halley ni d'aucun autre occupant du motel. D'où viennent-ils, pourquoi ont-ils échoué là, n'ont-ils aucune famille, quelle vie les attend, où iront-ils si jamais ils déménagent (ex.la famille qui s'en va à La Nouvelle Orléans)? Des réponses à ces questions auraient donné plus de consistance aux acteurs et actrices en même temps qu'elles nous auraient permis de mieux les comprendre, voire de nous identifier à certains d'entre eux, et aussi d'en savoir un peu davantage sur la question de la pauvreté aux Etats-Unis. Ce film n'est pas un documentaire, mais il a tout de même pour objectif d'attirer l'attention du spectateur sur l'existence des malmenés de la société américaine. Dommage.

Publié le 13 février 2018  à propos de Pentagon Papers
Long, ennuyeux, sans relief ... A voir à la télé (et encore) ...

Les plus actifs du moment

9 critiques
4 critiques
3 critiques
2 critiques

Newsletter Cinebel

Suivez Cinebel