Dernières critiques Rss

Publié le 16 octobre 2017  à propos de Otez-moi d'un doute
N'allant pas souvent voir de films français, fallait pas se louper et je n'ai donc pas été déçu. Est ce dû à la présence de 2 belges à la tête du générique ? Sans doute pas car tout le monde est bon, tant les acteurs que leurs personnages. Un film positif qui mélange subtilement humour et émotion, ce qui n'est jamais facile.

Publié le 15 octobre 2017  à propos de Borg vs McEnroe
Le sport au cinéma nous a, en général, livré de jolies réalisations. « Eddie the Eagle » est d’ailleurs un des plus beaux exemples qui soit sorti ces dernières années. Après les courses automobiles, le catch ou encore les sports d’hiver, cette fin d’année 2017 confère une place de choix au tennis à travers le film « Battle of sexes » (de Jonathan Dayton - Valerie Faris) et l’attendu « Borg/McEnroe » du Suédois Janus Metz Pedersen. Présentant la finale d’anthologie de Wimbledon en 1980, le film signe surtout le grand retour d’un Shia LaBeouf en (très) grande forme ! La version originale suédoise/anglaise ajoute un vrai plus au film, lui donnant une authenticité supplémentaire non négligeable. Instructif, le long-métrage de Janus Metz Pedersen ne souffre peut-être que de certaines longueurs et d’une certaine subjectivité… quoique. Les dernières images laissent penser que le parti pris n’est pas total et le réalisateur est parvenu à laisser une place au passé et à l’humanité du jeune américain en quête de victoires… et de reconnaissance. Appréciable, « Borg/McEnroe » est un bel hommage à deux sportifs qui ont fait l’Histoire et un film enthousiasmant que l’on découvrira avec beaucoup de plaisir. On vous en parle sur : http://www.ecran-et-toile.com/les-films-du-film-fest-gent-2017/borgmc-enroe

Publié le 15 octobre 2017  à propos de Battle of the Sexes
« Battle of the sexes » est un grand, grand film…et assurément l’un de ceux qui feront partie du top 10 2017. Si nous attendions avec enthousiasme de découvrir le tandem Emma Stone/ Steve Carell dans une comédie dramatique basée sur des faits réels, nous n’espérions cependant pas en sortir aussi marqués, le film a smashé nos cœurs de cinéphiles et risque bien d’en faire tout autant auprès de ses futurs (et on le souhaite nombreux) spectateurs. Teinté d’humour, il se savoure, pour ses répliques, sa mise en scène, son jeu d’acteurs, sa réalisation, sa reconstitution et sa musique… bref, pour tout ce qui fait qu’un film peut devenir en quelques heures à peine, un véritable chef d’œuvre. A tous ceux qui craignent de découvrir un film féministe dans tous ses excès nous leur répondons que non, « Battle of the sexes » n’est pas donneur de leçon mais bel et bien un savoureux film totalement maîtrisé évoquant un combat noble et déterminant pour le monde du sport (et la société entière ?). La preuve ? Nous écrivons cet avis à quatre mains, tout comme le film l’a été par son équipe de réalisateurs. Mais la bande annonce vous convaincra peut-être un peu plus si nous n’avons pas pu le faire ? Ecran et toile vous en parle sur : http://www.ecran-et-toile.com/les-films-2017/battle-of-the-sexes

Publié le 12 octobre 2017  à propos de Une femme fantastique
Excellent film, avec des comédiens pleins de justesse. C'est encore mieux que "Gloria", du même réalisateur.

Publié le 12 octobre 2017  à propos de Blade Runner 2049
Visuellement, c'est splendide, extraordinaire, stupéfiant. Les décors, les matières, les machineries, l'ambiance des villes tentaculaires, les paysages dévastés, c'est une réussite éclatante. Mais l'histoire, de plus en plus, devient passablement confuse et incompréhensible, si bien que j'ai vu arriver la fin avec soulagement. Ce n'est pas la première fois que, dans les films de science-fiction récents, je suis à la fois stupéfié par la beauté des images, des effets spéciaux, et consterné, puis perdu, par la complexité des scénarios, souvent abscons. C'était le cas, par exemple, avec "Interstellar", ou pire encore, avec "Oblivion".

Les plus actifs du moment

5 critiques
4 critiques
4 critiques
3 critiques

Newsletter Cinebel

Suivez Cinebel