La Cité de Dieu

Titre original: Cidade de Deus
Origine:
  • Brésil
Genre:
  • Drame
Public: À partir de 16 ans
Année de production: 2002
Date de sortie: 07/05/2003
Durée: 2h15
Synopsis : Walter Salles présente l'histoire déconcertée de Fernando Meirelles sur le traffic de drogues, le combat entre bandes, l'ambition furieuse et des représailles violentes dans le bidonville le plus fameux à Rio. Cidade de Deus, basé sur des faits réellement passés, révèle le côté noir de la vie des rues brésiliennes avec un dynamisme passionnant et explosif. Les années '60 - Cidade de Deus, le point d'attache du garçon âgé de huit ans Buscapé qui rêve de devenir photographe. Un autre garçon Dadinho participe aux attaques à main armée sur ordre du bandit local Cabaleira. Dadinho commit aussi son premier meurtre. Les années '70 - Buscapé est sur la bonne voie mais il dévie de temps en temps du droit chemin. Dadinho a entre temps déjà commit quelques meurtres, en plus il dirige une bande qui s'occupe à escroquer et à trahir. Il se réalise que l'argent et le vrai pouvoir se trouve au sein du trafique local de drogues. Les années '80 - Buscapé reçoit enfin un appareil-photo en main et réalise son voeu le plus cher. Dadinho aussi a réalisé son voeu le plus cher: à 18 ans il est le trafiquant le plus redouté de Rio. Dadinho règne incontestablement avec son armée de jeunes hooligans jusqu'à ce que Mané Galinha jure qu'il se vengera pour le viol de sa copine. Il veut tuer Dadinho. La guerre éclate dans la favela. Mais le film n'est pas seulement l'histoire de Buscapé et Dadinho. Le plus important est l'endroit même et les gens qui y vivent, combattent, gagnent, perdent et meurent.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    8.7/10 44 votes -  critiques

Avis des internautesdu film La Cité de Dieu

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 7 juillet 2003
Superbe film, un peu inatendu dans un cinéma comme UGC, plus habitué aux grosses machines à pognon insipides. Mais bon, comme rien n'est parfait, si j'avais pu le voir dans une autre salle (?) que celle où il est projeté actuellement à la Toison d'Or: 6 rangs de long, le nez sur l'écran, une salle plus large que longue... On regrette parfois sa télé...

Publié le 25 juin 2003
Une pub 'Martini' avec comme héros des enfants des favelas !!!

Publié le 22 juin 2003
Ce film est globalement raté. Fermez les yeux pendant 90 minutes et imaginez des scènes de violence brute. Vous aurez à peu près la même chose en moins cher. Peu de vraie créativité, seulement une histoire humaine mettant en oeuvre des pulsions instinctives et primaires extrêmes, le tout émaillé d'un bon millier de coups de feu. Un peu court...

Publié le 20 juin 2003
Plutot moyen... Le film m'a decu par sa violence, et je l'ai trouvé pauvre visuellement. Je crois qu'un film comme amores perros vaut beaucoup mieux que celui-ci. La violence gratuite, non merci. N'est pas Tarantino qui veut.

Publié le 16 juin 2003
Le 'gangs of New York' c'est 'amour, gloire & beauté' après avoir vu Cidade de Deus. De vrais personnages, un montage sophistiqué, mais où on s'y retrouve toujours, des ambiances moites, un film qui bute...

Partager

Suivez Cinebel