Shrek le Troisième

Titre original: Shrek The Third
Origine:
  • États-Unis
Genres:
  • Film d'animation
  • Comédie
Public: Jeune public
Année de production: 2007
Date de sortie: 20/06/2007
Durée: 1h32
Synopsis : Shrek et Fiona doivent désormais assumer leur rôle de couple souverain du royaume de Fort Fort Lointain. Mais ne désirant qu'une seule chose : regagner le marais, le roi leur donne alors la possibilité de s'extraire de cette obligation s'ils parviennent à trouver l'héritier du trône. Shrek, Donkey et le Chat Potté partent donc à travers le royaume à la recherche de Artie, qui n'est autre que le jeune et rebelle roi Arthur, le neveu de la Reine Lilian qui est sur le point d'obtenir son diplôme de fin d'études. Sur le chemin du retour, Shrek inventera la chevalerie de la Table Ronde et Donkey deviendra la Dame du Lac qui remet l'épée Excalibur au jeune roi. Pendant ce temps au château, le Prince Charmant décide de s'emparer du pouvoir par un coup d'état. Fiona organise alors la résistance en attendant le retour de Shrek, Donkey, du Chat Potté et du jeune roi Arthur.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    5.5/10 17 votes - 17 critiques
  • 5.0/10  Cote de lalibre.be du film Shrek le Troisième

  • 7.5/10  Cote de DH.be du film Shrek le Troisième

Avis des internautesdu film Shrek le Troisième

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 27 décembre 2007
Séance de rattrapage pour moi en dvd. Et il est vrai que ce 3e opus est bcp plus tiède que les 2 premiers. Un rien décevant dans le traitement de l'intrigue. Par contre j'ai bcp aimé le traitement des paysages et décors, là on voit qu'il y a vraiment du souci mis. Le passage de la mort du roi grenouille est assez tiré en longueur également.. et vire dans le grand stupide. On dirait que la saga Shrek semble s'essouffler un tantinet c'est dommage.

Publié le 26 décembre 2007
Même si les seul moments droles sont dans la bande annonce , ce film se laisse regarder et fait sourire. Chouette histoire

Publié le 13 septembre 2007
Trop occupé à diriger les films de la saga Narnia, Andrew Adamson a laissé les commandes à Chris Miller pour ce troisième opus. Ce dernier avait déjà participé aux deux premiers volets de la saga comme scénariste et avait également fait une voix sur Shrek 1. Shrek fait son retour pour un troisème volet qui respecte (trop ?) parfaitement l’esprit de la saga de l’ogre vert. Le ton se veut toujours aussi décalé et corrosif sur certaines pages de notre culture. Après les contes de fées, c’est l’histoire d’Arthur et des Chevaliers de la Table ronde qui sont malmenés par les scenaristes de Shrek. Les aventures de de notre ogre vert seraient-elles en manqué d’inspiration ? Shrek 3 manque singulièrement de scénario et d’une histoire un peu plus étoffée. Les gags se renouvellent difficilement et les éclats de rire des deux premiers volets sont remplacés par de simples sourires. La série commence à sentir la routine et le film repose plus sur une franchise à succès. Shrek Le Troisième déçoit par un manque de renouveau et de scenario. L’humour pour adultes, omnipresent précédemment, a presque disparu et transforme ce volet en simple film d’animation pour enfants. Déjà prévus au planning, il faut espérer que les episodes 4 et 5 ne s’enfoncent pas un peu plus dans le banal et la routine. En tout cas, ce numéro laissera beaucoup de monde sur sa faim ! Á Retenir : une mort bien lente, merlin l’enchanteur en pleine thérapie, clin d’oeil magnifique à Almodovar, faites des enfants et un chat qui n’a pas perdu ses yeux doux.

Publié le 13 juillet 2007
Je n'avais déjà pas aimé le 2 (par contre, j'avais beaucoup aimé le 1). Ici, ce n'est pas pire mais je trouve que c'est un film pour enfants. Je ne comprends pas les que les adultes soient enthousiastes avec ce genre de films. Mais bon, tous les goûts sont dans la nature. Non, ce qui m'étonne le plus, c'est l'absence quasi totale de scénario et de gags. Un film baclé et sans intérêt.

Publié le 13 juillet 2007
N'ayant vu ni le premier ni le deuxième opus, c'était une découverte. Et bien la surprise était bonne, c'était mignon comme film. Le ton déjanté change du classique rose bonbon et politiquement correct de Disney. Une bouffée d'oxygène dans l'animation grand public !

Partager

Suivez Cinebel