Dernières critiques Rss

Publié le 20 janvier 2000  à propos de Une histoire vraie
Le film est lent... et alors? Il ne fait que respecter l'histoire! C'est qu'il se déplace en tondeuse pas en formule 1! Moi je remercie David Lynch pour la beauté des images et des prises de vue qu'il nous offre... Je commence à croire qu'il adore prendre plaisir à filmer des flammes... (cfr Sailor et Lula). Ce film est peut être naïf comme certains le reprocheront... mais la naïveté n'a jamais été signe de TRES MAUVAIS cinéma! Un film tout en tendresse... tout en vérité, tout en beauté...encore mille fois mercis pour ce beau cinéma Monsieur Lynch

Publié le 20 janvier 2000  à propos de Une liaison pornographique
(Grosse erreur de débutant... j'ai oublié de valider ma côte! aie aie aie)

Publié le 20 janvier 2000  à propos de Une liaison pornographique
Excellent par la leçon de vie qu'il nous donne... ce film s'abstient de tout commentaire... on regarde le monde autrement en sortant de la salle...allez le voir! ;-)

Publié le 20 janvier 2000  à propos de Le Sixième sens
Ce film serait superbe même sans la petite surprise finale, mais celle-ci lui donne beaucoup plus de sens. Le jeu des acteurs est excellent, surtout Haley Joel Osment, le petit garçon, qui est tout à fait émouvant, ainsi que Toni Colette, qui joue le rôle de sa mère, et qu'on retrouve tout aussi touchante que dans Muriel's Wedding. C'est dommage qu'on ne voie pas cette actrice plus souvent. On trouve peut-être quelques contradictions dans le film, mais la phrase qui élimine tous les doutes est: 'Les morts voient ce qu'ils veulent voir'.

Publié le 20 janvier 2000  à propos de Rosetta
Enfin un film avec du contenus. Intéressant. Et de chez nous. J'adore le cinéma. Comme la lecture, les bonnes émissions TV, les bons CDroms, bref, tous les moyens de communication - appelés 'médias'- permettant de ...communiquer. De plus en plus, malheureusement, l'affiche des salles de cinémas belges affichent un max de films américains, sans contenu, mais avec de l'action ( ca bouge, quoi), de la violence ( ha ca oui !), des scénarios au top de l'irréalisme, et nous imposant insidieusement des valeurs , une facon de vivre qui, à terme, risque d'entraîner une mondialisation de la culture, une banalisation des façons de vivre . Imaginez que l'Europe devienne une amérique bis : où sera encore l'intérêt de voyager, de circuler, voire de communiquer puisque nous seront presque tous péreils. C'est face à ce péril que l' Europe, la belgique, la WALLONIE doivent lutter résolument EN DÉFENDANT NOTRE SPÉCIFICITÉ, NOTRE CULTURE, NOTRE FACON DE PERCEVOIR ET DE COMMUNIQUER. ROSETTA, c'est la vie, réelle, quotidienne, de plus de 15.000 personnes domiciliées dans les domaines de caravanes et de cabanes en WALLONIE. ROSETTA, ne n'est pas le chômage de rue à l'américaine, ou des rues de Mexico. C'est une partie de nous même. Il faut oser se regarder. LE CINEMA, C'EST LA VIE.

Les plus actifs du moment

3 critiques
3 critiques
1 critiques
1 critiques
1 critiques

Newsletter Cinebel

Suivez Cinebel