L'Ecole buissonnière

Origine:
  • France
Genre:
  • Comédie dramatique
Public: Tout public
Année de production: 2017
Date de sortie: 25/10/2017
Durée: 1h56
Synopsis : Paris 1930. Paul n’a toujours eu qu’un seul et même horizon: les hauts murs de l’orphelinat, sévère bâtisse de la banlieue ouvrière parisienne. Confié à une joyeuse dame de la campagne, Célestine, et à son mari, Borel, le garde-chasse un peu raide d’un vaste domaine en Sologne, l’enfant des villes, récalcitrant et buté, arrive dans un monde mystérieux et inquiétant, celui d’une région souveraine et sauvage. Paul va faire l’apprentissage de la vie mais aussi celui de la forêt et de ses secrets. Un secret encore plus lourd pèse sur le domaine, car Paul n’est pas venu là par hasard…

Vidéodu film L'Ecole buissonnière

Horaires du film L'Ecole buissonnière

Régions
Versions audio
Formats vidéo
Jours
Heures


Cinéma Le Stockel

Bruxelles


Horaires du film L'Ecole buissonnière dans le cinéma Cinéma Le Stockel
Dates Versions Formats Heures
samedi 25/11 VO   Dig
16:00

UGC Toison d'Or

Bruxelles


Horaires du film L'Ecole buissonnière dans le cinéma UGC Toison d'Or
Dates Versions Formats Heures
mercredi 22/11 VO   Dig
11:30 14:00
jeudi 23/11 VO   Dig
14:00
vendredi 24/11 VO   Dig
14:00
samedi 25/11 VO   Dig
11:30 14:00
dimanche 26/11 VO   Dig
11:30 14:00
lundi 27/11 VO   Dig
14:00
mardi 28/11 VO   Dig
14:00

Avis des internautesdu film L'Ecole buissonnière

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
  • 1
Publié le 20 novembre 2017
Très beau film, nature superbement filmée. On rit, on pleure, Et, n'en déplaise à Masse Philippe, non, il n'y a pas de message anti-chasseur, nous sommes dans la période d'après guerre 14-18, et aucun spectateur du film ne s'est endormi dans la salle!! Ce n'est pas THE film de l'année, mais on passe un bon moment de cinéma.Et c'est le principal.

Publié le 11 novembre 2017
Succession de scènes poussiéreuses et de chromos surannés mais présentés dans un écrin de bien jolies photos. Le film recevra certainement le certificat "Nature et tradition". Totalement inoffensif ( tout le monde ou presque finit par se réconcilier ), le film ne recule devant aucun cliché ( le premier baiser d'une jolie gitane, le braconnier bourru qui montrera son grand coeur, les randonnées durant lesquelles on peut apercevoir au moins trois bestiaux par mètre carré,... ) et propose même une tentative mélo en finale pour les spectateurs encore éveillés. On pense quand même un instant voir apparaître un soupçon de message écologique anti chasseur, ben non, le film se termine par une battue.
  • 1

Partager

Suivez Cinebel