Gomorra

Origine:
  • Italie
Genres:
  • Crime
  • Drame
Public: À partir de 16 ans
Année de production: 2008
Date de sortie: 03/09/2008
Durée: 2h17
Synopsis : Le pouvoir, l’argent et le sang. Telles sont les "valeurs" avec lesquelles les habitants de la province de Naples et de Caserte doivent se confronter chaque jour. En fait, presque toujours, les gens n’ont pas le choix, presque toujours ils sont forcés d’obéir aux règles du Système, la Camorra, et il faut avoir une sacrée chance pour pouvoir seulement penser à mener une vie "normale". Et, dans ce paysage de violence, dans ce un monde impitoyable, apparemment loin de la réalité mais en effet profondément ancré dans ce pays, cinq histoires s’entrecroisent.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    7.3/10 11 votes - 13 critiques
  • 7.5/10  Cote de lalibre.be du film Gomorra

  • 7.5/10  Cote de DH.be du film Gomorra

Horaire du film Gomorra

Régions
Versions audio
Formats vidéo
Jours
Heures


CINEMATEK

Bruxelles


Horaires du film Gomorra dans le cinéma CINEMATEK
Dates Versions Formats Heures
mardi 25/08 VO   S.t. bil. Ana
20:30

Avis des internautesdu film Gomorra

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 16 octobre 2008
Venant moi même de la région dont on parle dans le film j'étais très curieuse de voir comment le réalisateur avait portraituré "les gens" de là bas. Le film s'est avéré plutôt documentaire très bien étoffé. Un peu décevant dans le sens qu'il n'y a pas vraiment d'histoire, on nous donne une esquisse de la vie de tous les jours des 'camorristi'. Le film est un peu une poubelle de tous ce qu'il y a de mal a Caserta, on passe des petits crimes aux organisations criminelles de quartier aux grosses implications de mafiosi dans la politique et l'industrie. Cela fait trop en une fois, même si les et les autres sont naturellement liés. Il manque de la lumière dans le film. Quand on fait un film pareil, je trouve qu'il est impossible de le faire sans vouloir un jour voir les choses s'améliorer ou du moins sans vouloir avoir l'espoir qu'un jour cela puisse s'améliorer. Il manque le sens de famille qui vie tellement dans les familles pauvres du sud. Je ne vois aucun père dans ce film, tous les pères du film sont uniquement camorristi, aucun lien avec leur famille. Pourtant la famille est très importante dans ces régions. Un film documentaire presque complet au niveau des faits, il manque de la passion, il manque de la lumière, il manque de l'espoir, il manque une histoire, une raison d'avoir fait ce film, nul ne sert de venir raconter ce que l'on savait déjà. Loin d'être le meilleure dans son genre.

Publié le 13 octobre 2008
Film qui sort des habituels du genre, car on ne suit pas un personnage, mais une série de personnes. Donc, il n'y a pas de grande morale personnel à en tirer. Super bien filmé, avec des acteurs assez impressionants. A comparer avec "Romanzo Criminale".

Publié le 24 septembre 2008
pas mal mais pas inoubliable...quelques longueurs... on est loin de goodfellas et des films de scorcese...

Publié le 20 septembre 2008
Ce film, qui mêle une série de trajectoires dans une communauté du sud de l'Italie, se situe entre Altman et un documentaire. Très réaliste, tant sur le plan visuel que sociologique, très intelligemment construit aussi. On reste un peu sur sa faim concernant les personnages, mais l'ensemble doit être vu.

Publié le 18 septembre 2008
Oeuvre particulièrement remarquable en tous points, 'Gomorra' est filmée comme un reportage de guerre, basée essentiellement sur la force terrible de l'image. On accompagne ainsi de scènes en scènes quelques "fourmis" laborieuses du système mafieux, ainsi que deux têtes brûlées refusant de faire allégeance à la hiérarchie, et certains membres de la communauté sociale de la banlieue napolitaine qui cohabitent tant bien que mal avec la 'camorra'. Fresque prosaïque anti-glamour, mais aussi un grand 'geste' de cinéma, avec une caméra nerveuse scrutant au plus juste les visages d'acteurs extraordinaire incarnant au plus haut degré des personnages à la fois emblématiques et terriblement vivants, . Rien donc ici du processus d'iconisation pratiqué par le cinéma étatsunien sur le même sujet. Au total, un film impressionnant, alternant temps morts sous tension, évoquant un cauchemar éveillé, et déflagrations de mort génératrices d'un silence ébahi. Un document aussi, avec des lieux remarquables d'atmosphère insolite, et une utilisation très parcimonieuse - et d'autant plus forte - des effets, sonores notamment, sans le caractère pesant d'un certain cinéma italien à thèse des 70's. Un grand prix du jury du dernier festival de cannes totalement justifié!

Partager

Suivez Cinebel