Gomorra

Origine:
  • Italie
Genres:
  • Crime
  • Drame
Public: À partir de 16 ans
Année de production: 2008
Date de sortie: 03/09/2008
Durée: 2h17
Synopsis : Le pouvoir, l’argent et le sang. Telles sont les "valeurs" avec lesquelles les habitants de la province de Naples et de Caserte doivent se confronter chaque jour. En fait, presque toujours, les gens n’ont pas le choix, presque toujours ils sont forcés d’obéir aux règles du Système, la Camorra, et il faut avoir une sacrée chance pour pouvoir seulement penser à mener une vie "normale". Et, dans ce paysage de violence, dans ce un monde impitoyable, apparemment loin de la réalité mais en effet profondément ancré dans ce pays, cinq histoires s’entrecroisent.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    7.3/10 11 votes - 13 critiques
  • 7.5/10  Cote de lalibre.be du film Gomorra

  • 7.5/10  Cote de DH.be du film Gomorra

Horaire du film Gomorra

Régions
Versions audio
Formats vidéo
Jours
Heures


CINEMATEK

Bruxelles


Horaires du film Gomorra dans le cinéma CINEMATEK
Dates Versions Formats Heures
mardi 25/08 VO   S.t. bil. Ana
20:30

Avis des internautesdu film Gomorra

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 17 septembre 2008
ATTENTION **SPOILERS** Film pas inintéressant, déclinant tous les activités de la mafia napolitaine. Rien que cette facette mise à part est déjà impressionante. Les acteurs ne sont pas mauvais du tout; je pense surtout aux deux jeunes "indépendants". Certaines séquences sont vraiment stupéfiantes comme la leçon de Pasquale dans l'atelier. Cependant ce film manque d'unité. Il n'y a pas de recoupements et les séquences sont trop esseulées les unes des autres pour pouvoir trouver le vrai fil rouge. Cela se sent surtout au début du film où le spectateur prend un certain temps à identifier les personnages avant de pouvor les distinguer un à un par leur personnalité, leur charisme et leur rôle au sein de l'organisation. La "Famille" est belle, nombreuse mais pas très unie ce qui, est à mon humble avis, une des conditions primordiales pour réussir pleinement un film de ce genre-là. Dommage qu'à la fin, on soit obligé de se refarcir les sempiternelles vendettas à "la parrain". En bref, ce film reste un film de mafia où l'on sent que le réalisateur tente de s'éloigner des clichés et des convenances mais ne le réussit que partiellement.

Publié le 14 septembre 2008
Excellent film qui montre la mafia telle qu'elle sévit au quotidien dans les quartiers qu'elle controle ... Nul n'y échappe , tout est organisé : la drogue , l'embrigadement mortel des jeunes, le déchrgement d(ordures toxiques ... un Film dur , exigeant mais qui se laisse voir car bien romancé ou illustré comme on veut... à voir certainement

Publié le 12 septembre 2008
Sans concession à quoi que ce soit, sans soucis de « ménager » la « sensibilité » du spectateur, mais toujours avec adresse et rigueur, sans excès, le réalisateur nous livre ici une œuvre très personnelle et assez exceptionnelle à bien des niveaux… Il nous emmène dans cet univers de la mafia napolitaine, et donc, aux confins de l « âme humaine » régie par les lois du profit, la domination, la supercherie, mais aussi la peur, le doute, le non-choix, la renonciation, ...Toutes couches sociales, tous âges confondus... Les histoires des uns et des autres s'entremêlant, toujours dans la cohérence et d'une grande lisibilité pour le spectateur, sans aucune « réduction », cependant, que du contraire... S'appuyant sur une forme « documentaire »... mais pas que... le « rythme » extrêmement bien étudié, nous en donne une oeuvre tout à fait « cinématographique » d'une qualité rarement atteinte pour ce type de sujet... Scénario impeccable, images d'une justesse implacable, sans « effets » surajoutés... Les profondeurs de champ, le travail de la lumière d'arrière plan(début du film notamment), les gros plans de personnages travaillés en avant plan avec pour conséquence le flouté d'arrière plan, toujours juste, sans prétention de surenchère symboliste(piège plus que courant), mais servant à souhait le propos... pas évident du tout... Les endroits choisis: la carrière, la « cité », le bordel... Les atmosphères qui en découlent... Description, froide, glaciale, mais réflexion et non « militantisme »...La bande son, les morceaux choisis à des instants bien précis... Les acteurs, excellente prestation, personnalités bien ciblées.... Voici un réel créateur, dans tous les sens du terme, avec les prises de risque inhérentes à son propos... Voilà quelqu'un qui mériterait bien des palmes d'or...et que j'espère revoir bientôt dans d'autres créations...

Partager

Suivez Cinebel