pmartiny

Patrick Martiny
  • Membre depuis le 29/07/2007
  • Nombre de critiques : 70

Utilisateur suivi de l'utilisateur Patrick Martiny

Publié le 4 novembre 2019
Navigation sur la raison et l'émotion. C'est beau, les actrices sont belles, le cadre aussi. le spectateur est progressivement initié à l'art du portrait. Malheureusement, le film est pour moi trop long, avec pas mal de choses qui me paraissent inutiles. Un peu plus dépouillé aurait été mieux.

Publié le 3 novembre 2019
Excellent. C'est cinématographiquement très bien fait, parfaitement interprété et le renversement des rôles, tout à fait judicieux.

Publié le 22 juillet 2019
Bon, j'avoue que j'ai décidé d'y aller pour voir ce qu'il en était, pas vraiment parce que je pensais que je pourrais vraiment aimer. La marque Disney est toujours bien là: un peu de style "Papa a raison"; les bons, les méchants, les rigolos; la belle musique; l'émotion. On s'y retrouve. OK, il y a tout de même une autre façon de voir les femmes, cette fois bien émancipées, et Simba manque un peu beaucoup de virilité traditionnelle. Techniquement, c'est fantastique, même si j'ai tout de même ressenti quelques faiblesses: longueurs, répétitions, impressions que les formes n'y sont pas toujours tout à fait. C'est très différent du dessin animé, on s'y fait très vite, et c'est vrai qu'il est difficile de revenir en arrière, une fois passé le cap. (https://youtu.be/GlFtf7YrQ74 en 1994, https://youtu.be/7TavVZMewpY en 2109). Au-delà du cinéma, cela fait peur, inquiète un peu, tout de même: le virtuel qui remplace la réalité, qui remplace le facteur humain des acteurs ... Et au-delà d'un film, quand nous aurons, peut-être, complètement détruit la planète, serons-nous amenés à vivre dans un monde tout à fait virtuel, en matière de voir, écouter, goûter et même d’être ... heureux. Et l'histoire est un peu creuse; les messages, un peu faibles; et cela manque aussi d’un peu de rythme malgré les moments effrayants et rigolos.

Publié le 3 mars 2019
OK, c'est bon d'en parler, et d'en parler au travers du cinéma,mais c'est manichéen, cela manque de finesse

Publié le 2 mars 2019
Un film de Hirokazu Kore-Eda en plus, à mon tableau de chasse. J'apprécie la continuité de l'oeuvre, les reprises, le style, le rythme, les acteurs. Et ce n'est pas que du très beau cinéma, c'est de la recherche qui utilise l'art pour donner de l'émotion à la réflexion. Intéressant la rupture entre les deux parties.

Newsletter Cinebel

Suivez Cinebel