Coffee and Cigarettes

Origine:
  • États-Unis
Genre:
  • Comédie dramatique
Public: Tout public
Année de production: 2004
Date de sortie: 11/08/2004
Durée: 1h36
Synopsis : Une série de courts métrages déguisés en long métrage, à moins que ce ne soit le contraire... Chaque séquence fait intervenir plusieurs personnages qui, autour de quelques tasses de café, le temps de deux ou trois cigarettes, discutent de sujets aussi variés que la caféine, les glaces à l'eau, les théories du complot contre Elvis, l'art de préparer le thé anglais, les inventions de Nikola Tesla, le troupe rock imaginaire Sqürl, le Paris des années 20, ou l'utilisation de la nicotine comme insecticide...
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    6.5/10 18 votes -  critiques

Avis des internautesdu film Coffee and Cigarettes

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 15 août 2004
Un moment de cinéma formidable: des rires et de la réflexion, dans un film tout en simplicité. Les acteurs sont savoureux, certains d'entre eux, ne sont pas acteurs à la base et cela rajoute une certaine authenticité au film. Le noir et blanc est un choix judicieux, pour une oeuvre tout en contraste et en finesse. La vie dans son absolue dérision!

Publié le 14 août 2004
Nos manies nous révèlent et nous trahissent. Coffee and cigarettes, c'est notre propre reflet dans une tasse de café, dans un écran de fumée. C'est le moment poétique et personnel de notre quotidien, c'est le type qui s'en va aux toilettes en emportant son journal: le charme de l'anti-héros. Ces vignettes me rappellent l'apparition de Jarmusch dans Smoke de Wayne Wang et les scènes de Brooklyn Boogie/Blue In The Face du même réalisateur. Certains jeux d'acteurs et certains dialogues méritent franchement les quelques euros de la place. Je n'en dis pas plus, allez le voir.

Publié le 12 août 2004
Hum... Je ne sais pas... Sans doute suis-je obtus, mais je n'ai pas compris ce que ce film apportait à la face du monde... Des gens discutent, perdent leur temps pour la plupart... Il y a l'un ou l'autre éclair dans la grisaille (pourtant, le noir et blanc, je trouve que d'habitude c'est plutôt un bon plan), mais je suis sorti déçu... Un film tout à fait dispensable...

Partager

Suivez Cinebel