V for Vendetta

Origine:
  • États-Unis
Genre:
  • Science-fiction
Public: Tout public
Année de production: 2006
Date de sortie: 29/03/2006
Durée: 2h12
Synopsis : Dans une réalité alternative où les Nazis ont gagné la guerre et la Grand-Bretagne est dirigée par le fascisme, 'V' est un jeune garçon qui va organiser avec l'aide d'une jeune fille qu'il a sauvé des autoritées une guerrilla très violente contre le régime totalitaire qui règne sur l'Europe.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    9.0/10 112 votes -  critiques
  • 7.5/10  Cote de lalibre.be du film V for Vendetta

  • 7.5/10  Cote de DH.be du film V for Vendetta

Avis des internautesdu film V for Vendetta

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 11 avril 2006
vraiment exellent

Publié le 10 avril 2006
Je suis déçu du film, et également (une fois n'est pas coutume) des commentaires des afficionados de ce site. Car enfin la dénonciation des modes de totalitarismes les plus sournois n'excuse pas qu'on nous prenne pour les spectateurs béats d'un film bourré de caricatures, de bêtises, d'anachronismes et de non-sens. Rien ne se tient (le peuple est-il une somme d'imbéciles ou de héros? il faudrait savoir...), tout est grotesque (à commencer par ce méchant Chancelier-Führer censé être élu par une société qui pourrait être la nôtre), on finit même pas s'ennuyer devant cet éternel masque qu'on nous présente même comme érotique. Quant à la morale du film (l'humanisme sera anarchiste ou ne sera pas - Fasciste ou anarchiste choisissez votre camp), on pense quelquefois à Fight Club, mais le faux sentimentalisme gâche tout.

Publié le 10 avril 2006
J'ai adoré ce film. Superbe propos et bien ficelé. Contrairement à JP, je pense que tou ce tient dans le film. Je n'ai pas envie d'entrer dans un débat très long mais simplement de prendre un exemple qui n'est pas de la fiction. Les Nazis ont été élus de façon démocratique fin des années 30. Est-ce pour cela que les citoyens allemands étaient tous des cons ou simplement la terreur était t'élle telle qu'ils n'avaient pas d'autre choix. Ce film nous permet au moins de nous rapeller que nous devons toujours nous remttre en question face à nos dirigeants.

Publié le 10 avril 2006
Je veux simplement parler de cinéma et pas du reste. J'ai aimé le film.

Publié le 10 avril 2006
Je crois qu'il y en a qui confondent certains termes.. ce film ne joue pas sur les caricatures grossières mais au contraire joue sur le registre de la théâtralité. Et c'est pour cela(entre autres) que Natalie Portman est représentée de la sorte en petite fille un peu 'godiche'et c'est aussi pour que n'importe quel newbie puisse comprendre le propos sémantique ici. Cela frôle-t-il le ridicule pour autant? Oui et non parce que souvent justement dans la tragédie et les situations extrêmes on contoie le grandiloquent. Et moi je trouve que le présenter de la sorte, de ce ton là, cela s'y prête très bien. Vous souvenez vous d'un film comme Batman de Tim Burton? (ou de la bd éponyme)eh bien là le choix du rélisateur et du dessinateur était encore plus prononcé de choisir la théâtralité. Certains 'arguments' sont vraiment gratuits franchement dans les critiques. Ainsi: Qui a parlé d'érotisme du masque de l'anti-héro? Il n'y a pas non plus uniquement un parti pris total pour la défense de la liberté de la société.(ainsi V après ce qu'il a subi exerce une réelle vengeance en premier lieu et sous le signe 'V' à savoir le numéro en chiffre romain de sa cellule de détention). Cela n'a rien a y voir avec des langages de politique de George Bush... (bien sûr on a soupoudré le tout de désordres bien actuel cela oui, mais les fascistes au pouvoir utilisent simplement le langage de la propagande et de fait(puisque ce sont des mauvais :p) et bien ils utilisent par là des procédés peu orthodoxes et flous dans leur politique de communication et ainsi de manipulation de masse. Ce 'nest pas pour autant que c'est mal interprété dans le film!, et cela nous renvoie ce côté 'opéra', théâtralité.(feu d'artifices et fanfare, référence un peu glamour au film ancien du comte de montécristo). Il ne faut pas tout voir au premier degré ce film demande une disposition de lecture à différents niveaux, ce qui en fait un exercice de style intéressant. Pour moi, le ravisement de Natalie Portman à l'encontre de 'V', n'est pas ridicule non plus. Elle se rend compte que peut-être celui-ci est devenu un monstre puisqu'il en vint à lui faire subir une scéance de torture psychologique. 'V' serait devenu un monstre et aurait reproduit cela sur sa protégée Evey, ayant été torturé de part le passé. Et l'on peut se demander justement si il mène cette vendetta de façon critique , car après avoir subi ce qu'il a subi 1) on serait à moins d'être habité par de mauvais sentiments 2) on sera quelque peu voir totalement anéanti par la déraison. excellent film à conseiller. En tous les cas cela change de beaucoup de blockbusters uniquement formaté pour le côté action.

Partager

Suivez Cinebel