Drunk

Titre original: Druk
Origine:
  • Danemark
Genre:
  • Comédie dramatique
Public: À partir de 12 ans
Année de production: 2020
Date de sortie: 09/06/2021
Durée: 1h55
Synopsis : Quatre amis, tous professeurs de lycée, testent une théorie selon laquelle ils amélioreront leur vie en maintenant un niveau d'alcool constant dans leur sang.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    6.0/10 3 votes -  critiques
  • 10.0/10  Critiques de lalibre.be du film Drunk

Vidéodu film Drunk

Horaires du film Drunk

Régions
Versions audio
Formats vidéo
Jours
Heures


Palace

Bruxelles


Horaires du film Drunk dans le cinéma Palace
Dates Versions Formats Heures
mercredi 27/10 VO   S.t. bil. Dig
09:00 21:15
jeudi 28/10 VO   S.t. bil. Dig
11:30
vendredi 29/10 VO   S.t. bil. Dig
21:15
samedi 30/10 VO   S.t. bil. Dig
21:15
dimanche 31/10 VO   S.t. bil. Dig
21:15
lundi 01/11 VO   S.t. bil. Dig
21:15
mardi 02/11 VO   S.t. bil. Dig
21:15

Avis des internautesdu film Drunk

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
  • 1
Publié le 13 octobre 2021
J'ai bien aimé perso... Je craignais que le film ne soit un rien 'déprimant' vu la thématique et non, il n'en est rien. C'est bien tourné, c'est assez juste, et on évite des écueils de la sorte et de sentimentalisme.Le film apparemment se veut une réflexion qui n'en est pas vraiment une face à une expérience éthylique et cela parallèlement à un drame personnel qu'à vécu le cinéaste. Mads Mikkelsen est certainement un atout pour tirer le film, c'est bien vu. C'est intéressant.

Publié le 22 juillet 2021
Vu ce 21 juillet 2021, voilà un très bon film danois (qui d'ailleurs a été un énorme succès dans ce pays) Pas trop tenté par le sujet (l'alcoolisme...) mais les critiques ont encore un pouvoir sur moi et tant mieux cette fois encore. L'alcool peut il vous rendre plus heureux, courageux ou ...intelligent ? Du très grand cinéma intelligent, bien filmé et joué, casting nickel.

Publié le 17 juillet 2021
“Tu vois, c’est l’histoire de quatre potes, tous profs dans un lycée au Danemark, il y çui d’histoire, çui de psy, çui de chant et le prof de gym, pas très fut-fut çui-là, ben normal, quoi, vu qu’il est aussi entraîneur de foot, alors ces gars y-z-ont lu quelque chose de dingue, qu’il faut être un peu bourré tout le temps, tu vois, et y s’y collent, y boivent, y picolent et puis les choses vont mieux, çui d’histoire y parvient à se faire aimer de sa classe, le psy j’sais plus très bien, le prof de chant, alors là, c’est beau ! y ferme les rideaux de la salle et les élèves y se mettent à chanter, tu vois, comme des anges, c’était beau, ça me donnait des frissons et puis le prof de gym-entraîneur de foot, y parvient à faire marquer un but par le petit binoclard de l’équipe, faut dire, c’est bien, et puis malgré tout un jour y-z-y vont trop fort et c’est la cata quoi, avec les nanas et les gamins, puis presque leur boulot, tu penses, mais y sont pas cons et y mettent fin à l’expérience, fini, plus de biture et c’est là que ça devient très beau, moral, quoi, pasque ça reprend avec les nanas, c’est même mieux qu’avant et le célibataire en trouve une toute jeune et artiste avec ça ! et puis c’est vrai, le prof de gym-entraîneur de foot, lui ça va pas, y se suicide avec son chien, on écrase une larme, mais enfin, c’est pas très sympa de noyer le clébard, une piqûre c’est tout de même mieux, enfin, c’est comme ça et ça se termine tout le monde est heureux, les élèves pasqu’y-z-ont tous passé le bac, même le cancre que le prof de chant fait picoler pendant l’examen et qui récite toute sa psy selon Kierkegaard comme un grand, et puis les trois font la java, une grande fête où y dansent comme des dingues, et puis y a Mikkelsen, il est formidable le mec, quel acteur, y sait tout faire, le triste, le joyeux, l’incompris, la colère aussi et puis y danse comme Gene Tierney et même c’est un plongeur de compète, et j’avais lu ce qu’un type disait “soutenez le cinéma, achetez un billet mais n’allez pas le voir, c’est une daube”, mais je suis pas d’accord, c’est un film humain, tu vois, oui, c’est ça, humain…”
  • 1

Partager

Suivez Cinebel