Les Eternels

Titre original: Ash Is Purest White
Réalisateur:
Acteurs:
Origines:
  • Chine
  • France
  • Japon
Genres:
  • Drame
  • Romance
Public: Tout public
Année de production: 2018
Date de sortie: 06/03/2019
Durée: 2h16
Synopsis : En 2001, la jeune Qiao est amoureuse de Bin, petit chef de la pègre locale de Datong. Alors que Bin est attaqué par une bande rivale, Qiao prend sa défense et tire plusieurs coups de feu. Elle est condamnée à cinq ans de prison. A sa sortie, Qiao part à la recherche de Bin et tente de renouer avec lui. Mais il refuse de la suivre. Dix ans plus tard, à Datong, Qiao est célibataire, elle a réussi sa vie en restant fidèle aux valeurs de la pègre. Bin, usé par les épreuves, revient pour retrouver Qiao, la seule personne qu’il ait jamais aimée…
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    Il n'y a pas suffisamment de cotes (1)

Vidéodu film Les Eternels

Horaires du film Les Eternels

Régions
Versions audio
Formats vidéo
Jours
Heures


Galeries Cinéma

Bruxelles


Horaires du film Les Eternels dans le cinéma Galeries Cinéma
Dates Versions Formats Heures
lundi 25/03 VO   S.t. bil. Ana
16:25 21:30
mardi 26/03 VO   S.t. bil. Ana
16:25

Palace

Bruxelles


Horaires du film Les Eternels dans le cinéma Palace
Dates Versions Formats Heures
lundi 25/03 VO   S.t. bil. Dig
16:20
mardi 26/03 VO   S.t. bil. Dig
11:30 16:20

Vendôme

Bruxelles


Horaires du film Les Eternels dans le cinéma Vendôme
Dates Versions Formats Heures
lundi 25/03 VO   S.t. bil. Ana
16:15
mardi 26/03 VO   S.t. bil. Ana
16:15

Avis des internautesdu film Les Eternels

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
  • 1
Publié le 23 mars 2019
Jia, le meilleur cinéaste de la 6e génération, est en perte de vitesse... Déjà, Au-delà des montagnes m'avait laissé interloqué, je n'avais pas compris grand chose au propos (et surtout au troisième volet du film), mais ici, après une première partie brillamment menée, le film tourne au mélo interminable et profondément ennuyeux. On peut évidemment disserter longuement sur les significations de telle ou telle scène, inventer des symboliques ou des allusions plus ou moins tarabiscotées, mais enfin, il faut voir l'histoire, elle est ce qu'elle est. Amour et acupuncture... Mais bien sûr, il y a la patte de Jia, ses obsessions (les mines de charbon, les Trois Gorges, les GSM et SMS et, ici, ce n'est pas de fusée qu'il s'agit, mais d'un OVNI...), ses cadrages magnifiques dans des endroits parfaitement improbables. Visuellement, c'est d'une grande beauté, mais dieu que ça devient long et pesant...
  • 1

Partager

Suivez Cinebel