Jurassic World: Fallen Kingdom

Origine:
  • États-Unis
Genres:
  • Action
  • Aventure
  • Science-fiction
Public: Tout public
Année de production: 2018
Date de sortie: 06/06/2018
Durée: 2h10
Synopsis : Cela fait maintenant quatre ans que les dinosaures se sont échappés de leurs enclos et ont détruit le parc à thème et complexe de luxe Jurassic World. Isla Nublar a été abandonnée par les humains alors que les dinosaures survivants sont livrés à eux-mêmes dans la jungle. Lorsque le volcan inactif de l'île commence à rugir, Owen et Claire s’organisent pour sauver les dinosaures restants de l’extinction. Owen se fait un devoir de retrouver Blue, son principal raptor qui a disparu dans la nature, alors que Claire, qui a maintenant un véritable respect pour ces créatures, s’en fait une mission. Arrivant sur l'île instable alors que la lave commence à pleuvoir, leur expédition découvre une conspiration qui pourrait ramener toute notre planète à un ordre périlleux jamais vu depuis la préhistoire.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    4.0/10 6 votes - 6 critiques

Vidéosdu film Jurassic World: Fallen Kingdom

Horaires du film Jurassic World: Fallen Kingdom

Régions
Versions audio
Formats vidéo
Jours
Heures


Cinéma Le Stockel

Bruxelles


Horaires du film Jurassic World: Fallen Kingdom dans le cinéma Cinéma Le Stockel
Dates Versions Formats Heures
jeudi 23/08 VF   Dig
20:30

Kinepolis Bruxelles

Bruxelles


Horaires du film Jurassic World: Fallen Kingdom dans le cinéma Kinepolis Bruxelles
Dates Versions Formats Heures
mardi 14/08 VO   S.t. bil. Dig
19:45
mardi 14/08 VO   S.t. bil. Dig
22:30
Scéance spéciale ATMOS
mardi 14/08 VO   S.t. bil. Dig
17:00
Scéance spéciale Laser Ult
mardi 14/08 VO   S.t. bil. 3D
14:00
Scéance spéciale 4DX
mardi 14/08 VF   Dig
17:15 22:15
mardi 14/08 VF   Dig
14:00
Scéance spéciale Laser Ult
mercredi 15/08 VO   S.t. bil. Dig
17:00 19:45 22:15
mercredi 15/08 VO   S.t. bil. 3D
14:15
Scéance spéciale 4DX
mercredi 15/08 VF   Dig
19:45
mercredi 15/08 VF   3D
17:00
jeudi 16/08 VO   S.t. bil. Dig
17:00 19:45 22:15
jeudi 16/08 VO   S.t. bil. 3D
14:15
Scéance spéciale 4DX
jeudi 16/08 VF   Dig
19:45
jeudi 16/08 VF   3D
17:00
vendredi 17/08 VO   S.t. bil. Dig
17:00 19:45 22:15
vendredi 17/08 VO   S.t. bil. 3D
14:15
Scéance spéciale 4DX
vendredi 17/08 VF   Dig
14:00 19:45
vendredi 17/08 VF   3D
17:00
samedi 18/08 VO   S.t. bil. Dig
17:00 19:45 22:15
samedi 18/08 VO   S.t. bil. 3D
14:15
Scéance spéciale 4DX
samedi 18/08 VF   Dig
14:00 19:45
samedi 18/08 VF   3D
17:00
dimanche 19/08 VO   S.t. bil. Dig
17:00 19:45 22:15
dimanche 19/08 VO   S.t. bil. 3D
10:45 14:15
Scéance spéciale 4DX
dimanche 19/08 VF   Dig
10:45 14:00 19:45
dimanche 19/08 VF   3D
17:00
lundi 20/08 VO   S.t. bil. Dig
17:00 19:45 22:15
lundi 20/08 VO   S.t. bil. 3D
14:15
Scéance spéciale 4DX
lundi 20/08 VF   Dig
14:00 19:45
lundi 20/08 VF   3D
17:00

UGC De Brouckère

Bruxelles


Horaires du film Jurassic World: Fallen Kingdom dans le cinéma UGC De Brouckère
Dates Versions Formats Heures
mardi 14/08 VF   Dig
16:45

White Cinéma

Bruxelles


Horaires du film Jurassic World: Fallen Kingdom dans le cinéma White Cinéma
Dates Versions Formats Heures
mardi 14/08 VF   Dig
18:50
mercredi 15/08 VO   S.t. bil. Dig
21:10
jeudi 16/08 VF   Dig
19:00
vendredi 17/08 VO   S.t. bil. Dig
21:10
samedi 18/08 VF   Dig
18:40
dimanche 19/08 VO   S.t. bil. Dig
20:50
lundi 20/08 VF   Dig
19:00
mardi 21/08 VO   S.t. bil. Dig
21:10

Avis des internautesdu film Jurassic World: Fallen Kingdom

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 15 juillet 2018
Nouvelle mission de sauvetage avec des dinosaures pareils à eux-mêmes. Le scénario se banalise énormément et tend vers la série B. Il reste quelques images spectaculaires.

Publié le 15 juillet 2018
Comment revisionner les dinosaures avec un scénario de moins en moins original et créatif. On repart dans ce film dans un mode sauvetage où il ne reste pas grand chose à part les images.

Publié le 3 juillet 2018
Un jurassic Park/World c'est pour moi une multitude de scéne qui font battre le coeur du spectateur jusqu'à la crise cardiaque et même si la fin est un peu incongrue je vous rappelle, ALERTE SPOIL, que c'est une petite fille qui à appuié sur le bouton et qu'elle est elle même different, alors arrété de dire que c'était nul alors que vous l'avez regardé de votre plein grès

Publié le 10 juin 2018
Sans aucun doute le pire opus de la saga. Ce n'est guère verser dans la diatribe que de dire que tout y est excessif et caricatural. Un peu comme si les scénaristes s'étaient accordés à rassembler tous les poncifs les plus éculés du genre dans un seul scénario. Au lieu d'innover par un récit original qui se serait démarqué des précédents épisodes, on commence par nous resservir une sorte de remake déguisé du "Monde perdu", assorti de quelques éruptions volcaniques virtuelles bien grondantes, d'une touche d'écologie animalière à deux sous, et de l'un ou l'autre nouveau dino histoire que ça ne se remarque quand même trop. Manque de pot, ça reste visible comme une plaque sur le dos d'un stégosaure. Les références aux premiers "Jurassic park" se multiplient d'ailleurs jusqu'à une certaine overdose. Cela va de l'allusion aux anciens personnages jusqu'à des scènes quasiment copié-collées du premier opus, en passant par l'apparition de Jeff Goldbum, d'autant plus poussive qu'elle est totalement inutile à l'histoire. Le marasme se poursuit avec le méchant de service, capitaliste assoiffé de profit qu'on voit venir à des années-lumière, la gentille fillette orpheline passionnée de dinos, et le couple du précédent épisode qui se la joue "Je t'aime moi non plus", et qui reproduisent les mêmes mines attérées 130 minutes durant. Les écrans bleus, ca n'inspire pas tout le monde, que voulez-vous. Mélangez tout ça à une musique tonitruante qui casse les oreilles à force de vouloir surligner les scènes d'actions, et vous obtenez un produit qui collectionne certaines parmi les scènes les plus grotesques de la saga: une vente aux enchères de dinosaures acquis par des acheteurs surdimensionnés dans le cliché "bête et méchant"; une course-poursuite entre un nouveau dino - génétiqueent programmé pour être vraiment très, mais alors très, très méchant, bouh le vilain - et les deux gentils membres de la SPD assortis de la filette éplorée ; et, cerise sur le gâteau, un final qui, attention spoiler, frise le surréalisme dans l'inconscience des deux ex-tourtereaux qui ne trouvent rien de mieux à faire que de se dire que, finalement, des dinos en liberté, c'est sympa, ça va le faire, et c'est plus cool que de les voir mourir. Sans penser une seconde, bien entendu à ceux qui s'inviteront au barbecue dans le jardin des habitants des environs. Un détail sans importance. On devine la volonté évidente d'amener une suite, mais le faire au prix d'un tel niveau de bêtise, c'est un peu prendre le cerveau des spectateurs pour celui d'un tricératops trisomique. Mais bon, on sait qu'au pays du pognon-roi, tout est bon pour continuer à traire la bonne vache qu'est le spectateur tant qu'elle contiendra du lait. Allez, rdv à l'épisode 6: "Jurassic World: comment vivre en harmonie avec les dinos". Ce sera sans moi.

Publié le 6 juin 2018
"Affligeant" est un mot bien faible... On peut vraiment dire que c'est le pire de ce qui a jamais été fait avec des dinosaures. Pas une seule originalité, pas une seule surprise, et en guise de scénario : une copie conforme de Lost World (mais avec les bons acteurs en moins). Si vous avez vu la bande annonce, c'est bon, car il n'y a RIEN d'autre dans le film.

Partager

Suivez Cinebel