Minuit à Paris

Titre original: Midnight in Paris
Origine:
  • États-Unis
Genres:
  • Comédie
  • Romance
Public: Tout public
Année de production: 2011
Date de sortie: 15/06/2011
Durée: 1h40
Synopsis : Une famille se rend à Paris pour affaires. Parmi ses membres : un couple récemment fiancé, qui se rend compte que leur vie ne sera pas meilleure...
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    7.3/10 21 votes -  critiques
  • 7.5/10  Cote de lalibre.be du film Minuit à Paris

  • 7.5/10  Cote de DH.be du film Minuit à Paris

Vidéodu film Minuit à Paris

Actualités du film Minuit à Paris

Oscars: Jean Dujardin et "The artist" triomphent à Hollywood

Jamais un film français n'avait récolté autant de trophées aux Oscars.

"The Artist" et "The Descendants" grands gagnants des Golden Globes

Pas de surprises cette nuit aux Golden Globes...
Afficher toute l'actualité de Minuit à Paris

Avis des internautesdu film Minuit à Paris

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 14 novembre 2011
le "PARIS" de Woody Allen et celui de nombreux "touristes à Paris se rejoignent dans son poème lyrique, il est à craindre que les parisiens ne s'en rendent plus vraiement compte, la "forèt" dans laquelle ils vivent leurs cache souvent la beauté de "leurs Paris", hélas pour eux.

Publié le 9 octobre 2011
Lorsqu'il se fait plaisir ça devient un régal cinématographique! Un voyage poétique, un traitement subtil pour un thème pertinent!

Publié le 14 août 2011
Un bon divertissement, moins piquant que d'habitude pour un Allen, qui nous emmène dans une ballade très cliché de Paris. C'est sympa, amusant, distrayant. Il y a quelques longueurs, mais dans l'ensemble on ressort gentiment amusé. Un bon film à défaut d'un grand film.

Publié le 11 août 2011
J'ai beaucoup d'affection pour Woody Allen, au point d'apprécier même ses films mineurs. Mais ici, j'ai vraiment souffert, tout en souriant de temps en temps. Le récit est divisé sur 3 époques (même 4, pour une brève - et stupide - incursion au "Grand Siècle"). A l'époque contemporaine, on est confronté à un (pas très jeune) couple de futurs mariés fort mal assortis, accompagné des riches et très peu enthousiastes parents tendance "Tea Party" de la future, faisant la rencontre inopinée d'un couple d'amis de celle-ci, dont le mari horripilant de pédanterie a été le prof' d'université pour lequel elle a eu le béguin. Un dessin? Pas la peine... Pendant ce temps, le futur (improbable Owen Wilson en écrivain de scénarii hollywoodiens, pétri d'ambitions littéraires) se réfugie - au son des 12 coups de minuit... - dans le Paris des années 20, qu'il vénère et où il rencontre le gotha de l'avant-garde artistique, tout en s'éprenant d'une jolie muse (M. Cotillard, moyennement fatale), laquelle aurait, quant à elle, voulu vivre à "La Belle Epoque". Ils sont donc tout à fait assortis mais condamnés à ne se croiser que de manière temporaire. Un dessin? Le problème essentiel provient ainsi du fait qu'Allen convoque tout ce beau monde pour n'en faire qu'une historiette rabâchée devant une galerie de silhouettes sans épaisseur ni vie digne du musée Grévin, tant le propos est maigre et les ingrédients fades. La photographie est effectivement jaunâtre, niaise et mielleuse, collante et pâteuse (sauf l'image du détective - Gad Elmaleh, crois-je? - guettant dans une encoignure de porte, et qui bénéficie d'un bel éclairage expressionniste hyper référentiel). Alors, quant à la présence de C. Bruni-Sarkozy, en fait elle ne mérite même pas qu'on la mentionne... Un ratage dans les grandes largeurs, qui prend le spectateur pour un gogo !!!

Publié le 6 août 2011
J'adore Woody Allen. Je suis donc tout à fait partiale quand je dis que j'aime ses films. je garde toutefois suffisamment de bon ses pour savoir qu'ils ne sont pas tous des chefs-d'oeuvre (même si l'aficionada que je suis n'en a jamais trouvé de mauvais). Celui-ci est original et délectable. C'est une bonne cuvée. Ma seule critique concerne le début qui est, il est vrai, très cliché avec ses innombrables vues de Paris sur fond d'accordéon. On se croirait dans une production du bureau parisien du tourisme. Je me dis que c'est parce que nous habitons "à côté" et que pour nous, Paris, c'est une (magnifique) ville comme une autre. Mais pour le reste du monde, Paris, c'est cela. Le film lui-même est très divertissant et probablement mieux apprécié par ceux qui ont suffisamment de culture pour comprendre les références.

Ils recommandent ce film

Partager

Suivez Cinebel