Shrek 4, il était une fin

Titre original: Shrek Forever After
Origine:
  • États-Unis
Genre:
  • Film d'animation
Public: Jeune public
Année de production: 2010
Date de sortie: 14/07/2010
Durée: 1h33
Synopsis : Après avoir vaincu un méchant dragon, sauvé une belle princesse et le royaume de ses parents, que peut bien faire un ogre ? Eh bien, Shrek, lui, il devient soudain le parfait petit homme au foyer. Au lieu d’effrayer les villageois, comme au bon vieux temps, résigné, Shrek se contente de signer des autographes sur des fourches à foin. Où est donc passé me temps où il rugissait. Regrettant l’époque où il avait tout d’un « véritable ogre », Shrek se fait prendre au piège par un charlatan habile et sournois, Tracassin, qui lui fait signer un pacte. Shrek se retrouve alors soudain transporté dans un monde parallèle totalement déjanté où les ogres sont pourchassés, où Tracassin est roi et où Shrek et Fiona ne se sont jamais rencontrés. Maintenant, c’est à Shrek de déjouer le sortilège afin de sauver ses amis, de retrouver son monde et de reconquérir l’amour de sa vie.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    6.2/10 4 votes - 4 critiques
  • 5.0/10  Cote de DH.be du film Shrek 4, il était une fin

  • 2.5/10  Cote de lalibre.be du film Shrek 4, il était une fin

Avis des internautesdu film Shrek 4, il était une fin

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
  • 1
Publié le 2 septembre 2010
L'effet de surprise n'y est plus mais on passe toujours un bon moment avec notre ogre vert et ses amis. Ni plus ni moins que bon.

Publié le 14 août 2010
Les deux premiers "Shrek" étaient sympathiques, le 3ème nettement moins bon. Et celui-ci est encore pire, avec son prétexte de scénario bidon qui tente de faire croire que le film n'est pas qu'une suite de sketches à l'humour lourdaud, facile, et surtout déjà vu. Ceci dit, on rit parfois...

Publié le 5 août 2010
Un cran clairement en-dessous du subtil 'Toy Story 3', ce 4ème (et dernier? Hope so...) volet de la série assure le contrat d'une manière un peu neuneu dans son panégyrique de la vie conjugale, familiale et sociale "vert bonbon"... Les seules sources de plaisir et de réjouissance viennent de l'excellente parodie d'avocat retors / agent ou manager véreux et cupide dans le personnage du Lutin Tracassin et d'un Chat Potté potelé et empâté. Le reste, c'est du recuit!

Publié le 3 août 2010
Retour à la même qualité que le 1 et le 2, Shrek 4 fait oublier la médiocrité du numéro 3. A voir dond si vous avez bien aimé le 1 et le 2.
  • 1

Partager

Suivez Cinebel