Sans Rancune

Origines:
  • France
  • Belgique
Genre:
  • Drame
Public: Tout public
Année de production: 2009
Date de sortie: 01/07/2009
Durée: 1h44
Synopsis : Après la Deuxième Guerre Mondiale, Laurent Matagne (17 ans) est envoyé en internat par sa mère devenue veuve. Parmi ses professeurs, Laurent croit discerner sous l’identité de son professeur de français surnommé "Vapeur", son père mort durant cette guerre. Vapeur est excentrique, mystérieux, brillant et affiche des ressemblances troublantes par rapport à ce que Laurent connaît de son père. En même temps qu’il tentera de vérifier son pressentiment, Laurent se révèlera être un jeune auteur prometteur à qui "Vapeur" aura transmis sa passion pour la littérature. Le rôle du père dans le développement de l’identité d’un adolescent prend tout son sens dans ce contexte de reconstruction d’après-guerre. Un duo d’acteur brillant qui nous laisse dans l’incertitude constante de la relation qui unit les deux personnages.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    8.0/10 9 votes -  critiques
  • 5.0/10  Cote de DH.be du film Sans Rancune

  • 5.0/10  Cote de lalibre.be du film Sans Rancune

Vidéodu film Sans Rancune

Avis des internautesdu film Sans Rancune

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 15 août 2009
L'histoire est assez attachante, certaines scènes sont amusantes et le fait que le film se passe en Belgique et mette en scène Thierry Lhermitte (que j'adore) capte l'attention, MAIS... 1° l'histoire du prof "dur-mais-charismatique-qui finit-par-susciter-des-vocations" (là de chanteurs, ici d'écrivains) rappelle beaucoup trop "Les choristes" (avec un zeste de "Cercle des poètes disparus"), 2° les rôles des "mauvais" (en particulier celui du stupide prof remplaçant) sont trop caricaturaux, 3° plusieurs dialogues sonnent faux, 4° la manière dont les élèves s'adressent aux profs (en les nommant leurs surnoms) est totalement invraisemblable, et 5° globalement la mise en scène manque de tonus. Quant aux acteurs, celui qui joue le gamin est excellent, mais Thierry Lhermitte est décevant (trop monolithique, et partant, peu crédible) et Marianne Basler joue franchement faux. Bref, même si ça se regarde sans ennui, ça manque vraiment trop de crédibilité !

Publié le 1 août 2009
Excellent film avec une histoire qui vous tient en haleine jusqu'au bout. Exellent jeu d'acteur. Un film savoureur à aller voir sans hésiter.

Publié le 16 juillet 2009
Aurait pu s'appeler les Choristes 2. Pour ce qui est de repasser les plats, c'es réussi !. C'est très télévisuel et le scénario plein d'invraisemblances. Bref, l'élève est loin du maître.

Publié le 9 juillet 2009
Excellent film du début à la fin !

Publié le 6 juillet 2009
un petit bijou que ce film ! il y a l'atmosphère surannée mais charmante de la petite école privée (Belge) qui accueille les orphelins de guerre. Avec ses profs typés, dont l'extrraordinaire "vapeur" (Thierry Lhermitte) : un professeur de lettres décoiffant. Dépourvu de toute image de son père, mort à la guerre, le jeune héros du film s'interroge sur l'amitié qui a uni celui-ci et "vapeur " précisément . Suspens assuré jusqu'aux dernières minutes du film! le tout sur fond de décor des annees 50 chez nous : voitures , trains intérieurs et toilettes .. Je vous recommande vraiment ce très beau film !

Partager

Suivez Cinebel