Les Chansons d'amour

Origine:
  • France
Genres:
  • Comédie musicale
  • Romance
Public: Tout public
Année de production: 2007
Date de sortie: 23/05/2007
Durée: 1h35
Synopsis : Toutes les chansons d'amour racontent la même histoire : "Il y a trop de gens qui t'aiment"... "Je ne pourrais jamais vivre sans toi"... "Sorry Angel"... "Les Chansons d'amour" raconte aussi cette histoire-là.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    7.2/10 5 votes - 5 critiques
  • 5.0/10  Cote de DH.be du film Les Chansons d'amour

Horaires du film Les Chansons d'amour

Régions
Versions audio
Formats vidéo
Jours
Heures


Flagey

Bruxelles


Horaires du film Les Chansons d'amour dans le cinéma Flagey
Dates Versions Formats Heures
jeudi 30/09 VO   Dig
22:00
mercredi 06/10 VO   Dig
17:30

Avis des internautesdu film Les Chansons d'amour

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
  • 1
Publié le 16 juin 2007
On sait Christophe Honoré très imprégné et inspiré par la nouvelle vague et notamment sa préférence pour l’univers de Jacques Demy dont les références le pousse à faire chanter Lola à Romain Duris dans « 17 fois Cécile Cassard » ou reprendre une scène chantée de déclaration d’amour à la manière du maître sur le film « Dans Paris ». « Les chansons d’amour », fait suite justement à « Dans Paris » qui en 2006 avait ébloui les cinéphiles par ses accents de légèreté et d’émotions simples. Mais cette fois-ci Honoré va plus loin encore. Il transgresse l’univers clôt qui peut donner un côté un peu affecté et replace le récit au cœur de la ville, au cœur de la ville. Sur la base d’une histoire simple, il compose une partition dont le badinage s’oppose à la gravité dans un exercice de style exquis rarement vu au cinéma, les dialogues cédant régulièrement la place à des chansons d’une remarquable efficacité, dont la moindre des qualité n’étant pas l’interprétation des acteurs. A la lecture des ces mots, on pourrait se croire dans un film de Demy. Mais c’est plutôt du côté de Truffaut qu’il faut se tourner. Et plus spécifiquement sur la saga des Doisnel. Même fraîcheur, même arrière plan d’un coin de rue ou de gens inconnus, même poésie, même tendresse, même verve. Mais une partition même sublime reste morne sans des interprètes de talent. Et là nous sommes servis ! Louis Garrel au jeu aussi inspiré que celui de Jean Pierre Léaud est génial, Chiaria Mastroianni attendrissante, Ludivine Sagnier, Clotilde Helme adorables et le jeune Grégoire Leprince Ringuet incroyable. « Les chansons d’amour » une oeuvre magique qui s’annonce d’ores et déjà comme l’un des films de 2007 si ce n’est pas celui de 2007.

Publié le 10 juin 2007
J'ai détesté. Filandreux et boursoufflé. Triste plagiat, vagues réminiscences grises des anciens, académisme et prétention écoeurante. Le jeu d'acteur est inexistant, c'est l'auberge espagnole peuplée de fantômes errants et loqueteux. C'est la brocante du cinéma français, c'est Paris perdu dans le fog. Courez plutôt revoir Alain Resnais ou Jacques Demy !

Publié le 28 mai 2007
Un super film d'amour en musique très référencé, ce qui fait du bien. Si peu de cinéastes aujourd'hui en France et Belgique se réclament de la Nouvelle Vague, la période la plus glorieuse de notre cinéma. Comme dans "Une femme est une femme" de Godard, il y a le triangle amoureux et les rues du 10e arrondissement. Exactement les mêmes intertitres (le départ, l'absence, le retour) que dans les Parapluies de Demy, les quelques marins qui se promènent dans les rues c'est Lola du même Demy. Un "Paparazzo" lancé par Garel en référence à Fellini qui inventa le mot dans la Dolce Vita. ETC j'en passe... Moi j'y retourne demain et je vais m'acheter la B.O.

Publié le 27 mai 2007
C'est tout simplement le film français le plus beau, le plus enthousiasmant, le plus émouvant , le plus simple, le plus complexe, le plus contemporain, le plus vif que j'ai vu depuis des lustres. Les acteurs sont bien filmés, je dirais amoureusement bien filmés et Paris est là, dans toute sa rudesse, sa tristesse, je voudrais être avec Louis Garrel sur la corniche de la dernière scène, avec Chiara Mastroianni sous son parapluie et bien d'autres choses encore.... Ce n'est que du cinéma , me direz-vous... Précisément, je veux CE cinéma, du qui fait rêver et vous embrume les yeux. Dites à votre grand-mère d'y aller :-) 10/10

Publié le 25 mai 2007
Un conseil, surtout n'allez pas voir ce film si vous êtes déprimé ... et qui plus est, j'ai trouvé qu'il n'y avait pas grand chose dans cette histoire, que le réalisateur pensait probablement rendre originale avec les chansons ... néanmoins, les chansons n'apportent à mon avis pas grand chose au film et c'est d'autant plus flagrant que les comédiens ne savent pour ainsi dire pas chanter. Bon, ce sont des acteurs, on ne peut pas leur demander de savoir tout faire, mais quand les américains font chanter des acteurs, ça ressemble à quelque chose, ou alors peut être les font-ils doubler. Enfin quoiqu'il en soit, je crois que vous aurez compris que je n'ai pas accroché et donc, que je ne lui accorde que généreusement un 5/10.
  • 1

Partager

Suivez Cinebel