Saw 3

Origine:
  • États-Unis
Genre:
  • Horreur
Public: À partir de 16 ans
Année de production: 2006
Date de sortie: 20/12/2006
Durée: 1h47
Synopsis : Le tueur au puzzle a échappé à ceux qui pensaient le tenir. Pendant que la police se démène pour tenter de remettre la main dessus, le génie criminel a décidé de reprendre son jeu terrifiant avec l'aide de sa protégée Amanda... Le docteur Lynn Denlon et Jeff ne le savent pas encore, mais ils sont les nouveaux pions de la partie qui va commencer...
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    6.0/10 21 votes -  critiques
  • 5.0/10  Cote de DH.be du film Saw 3

Avis des internautesdu film Saw 3

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 4 juin 2016
Un 3eme opus qui s'enfonce un peu dans la routine.

Publié le 15 juillet 2007
En attendant Saw VI (oh pardon...). La série est à l'image du sort réservé au personnage de Tobin Bell: moribonde, elle se voit sans cesse ranimée pour de (pseudo) ultimes sursauts et soubressauts. Le 3e opus sombre dans le sordide et le malsain le plus accomplis. Soit, la surenchère a ses vertus, mais pour distiller quel message? avec quel scénario? avec quel point de vue (si ce n'est celui déjà exprimé clairement dans le premier volet)? pour quel twist (si ce n'est une révélation aussi banale que bancale)? On pourra apprécier les excès, l'audace, le too much, le jusqu'au-boutisme radical, mais au-delà de cela, on tourne en rond. Et c'est dommage, car le premier épisode était (presque) du jamais vu. Il faut savoir partir en beauté. Les créateurs de Saw ne semblent pas l'avoir compris...

Publié le 2 mars 2007
Franchement le meilleur des trois selon moi. Plus glauque, plus gore, plus trash, plus d'horreur, beaucoup plus d'hémoglobine et enfin les très douloureuses scènes de torture. Ceux qui ont mis une critique négative auraient mieux fait de passer leur chemin car ils n'ont visiblement pas compris le sens de ce film. Il ne s'agit pas là d'une apologie de la torture non puisque jigsaw condamne les meurtier(e)s qui ne laissent pas le libre arbitre à leurs victimes (amanda). Il suffit de regarder l'affiche du film pour savoir à quoi on peut s'attendre. et d'entrée de jeu on n'est pas déçu, les tortures sont effroyables et très très sadiques. Pour résumer : le flic de saw 2 obligé de se coupé le pied pour se libérer de ses chaînes, le malheureux troy qui n'a quelques minutes pour arracher ses chaînes emprisonnés dans sa peau sous peine de finir explosé, la femme flic obligé de plonger sa main dans de l'acide pour récupérer une clé lui permettant de défaire un dispositif mortel posé sur sa cage thoracique (scène ultra sadique) et on continue de plus belle par la suite avec la femme enchaînée complètement nue et aspergée d'eau froide, le juge noyé dans des boyaux de porcs avariés et enfin la plus horrible de toutes les tortures la tordeuse qui tord les membres jusqu'à la rupture. En bref, on a un concentré de sauvagerie et de tortures plus insoutenables les unes que les autres mais rien n'est gratuit tout à un sens même si il faut le chercher pour le trouver car le scénario une fois de plus brillant mais très longtemps avant de se mettre en route et c'est cela le point noir du film. J'ai lu une critique d'un gosse de 13 ans qui a été voir ce film et qui n'a rien compris des tortures infligés aux victimes et au sens de l'histoire. Je trouve cela assez navrant d'aller voir un film que pour la violence de ces scènes et pour les effusions de gore. L'interdiction au moins de 18 ans en France était tout à fait méritée et je ne comprends pas que la Belgique n'en ai pas fait de même car certaines scènes de ce film vont resterons longtemps dans la tête après le visionnage. (l'opération du cerveau est vraiment dégueulasse et limite gerbante). Pour finir, si vous êtes fan des autres saw, il faut absolument le voir car la fin est complètement spectaculaire et totalement imprévisible. Vous verrez que tous les meurtres du tueur au puzzle ont une logique. Pour les autres, passez votre chemin surtout si vous avez peur du sang, des os qui craquent, des cerveaux ouverts ou des visages crispés par la douleur.

Publié le 2 mars 2007
Enfin un vrai film d'horreur bien gore et bien sanguinolant comme on est en droit d'attendre. Ce n'est pas le meilleur des 3 épisodes loin de là mais il est dans la continuité des autres volets et c'est ce qui compte. Un saw 4 qui est déjà prévu pour halloween 2007, n'est plus utile et risque de salir à jamais cette merveilleuse trilogie qui prend enfin un sens après de multiples énigmes et pièges tout aussi tordus les uns que les autres. Attention ce troisième épisode est a éviter au personnes sensibles et à oublier pour toujours pour ceux qui n'aiment pas voir du sang pisser, gicler sur grand écran et même sur petit d'ailleurs. Rien n'est épargné aux spectateurs et dès la première minute du film : du sadisme poussé à l'extrême du supportable, du sang à gogo, des os sortant de leurs membres et même une scène d'opération à cerveau ouvert (trépanation gerbante et pas vraiment utile dans le film). Mais si vous arrivez à mettre votre dégoût de côté, alors vous aller grave kiffé ce film qui est sans conteste le meilleur film d'horreur fait jusqu'à présent. De l'horreur il y en a cette fois-ci contrairement à l'épisode précédent qui n'était ni plus ni moins qu'un jeu de massacre dans une maison glauque. Certaines scènes de saw 2 déjà étaient dures mêmes très dures à regarder notamment celle ou la petite brunette qui veut l'antidote se retrouve prisonnière d'une cage de plexiglas ou ses poignets se retrouvent coincés dans des lames de rasoir. Je ne m'étalerai pas sur les tortures de saw 3 qui sont encore pires que celles de saw 2 et encore plus imaginatives. Conclusion : Ames sensibles préservez vous et arrêtez vous à l'épisode I le moins gore, Pour les autres éteignez les lumières, regarder le seul et de préférence la nuit et vous aurez enfin un vrai film d'horreur.

Publié le 12 janvier 2007
Ce n'est pas du cinéma mais une approche très dangereuse des Snuff-Movies. La distanciation est impossible car l’intrigue s’installe dans le réel & les tortures sont tout à fait crédibles. Saw 3 c’est l’émergence d’un cinéma extrêmement dangereux pour l’esprit quoi qu’en disent certains qui voient ce film comme un bon film gore sans plus. Saw 3 n’est pas un film gore mais un traité de torture, en d’autres termes un Malleus Maleficarum multimédia contemporain, dont les spectateurs-voyeuristes que nous sommes, se délectent en mangeant du pop-corn et sirotant du Coca bien assis & au chaud.

Partager

Suivez Cinebel