Sally84

Sally-ecran-et-toile
  • Membre depuis le 15/10/2015
  • Nombre de critiques : 268
Publié le 20 mai 2018
Attendu par la communauté des fans de l’univers Star Wars, « Solo : A Star Wars Story » arrivera dans nos salles à la vitesse de la lumière après un passage éclair par l’univers de Cannes. Avec un Donald Glover impressionnant en Lando Calrissian et un Alden Ehrenreich décrié mais finalement concluant, les aventures de Han, Chewie et compagnie offrent un spin-off très agréable à suivre malgré ses maladresses. Rempli de références et de personnages marquants, l’univers nouvellement créé affiche suffisamment de profondeur que pour nous distraire. La photographie sublime des effets spéciaux efficaces qui donnent vie à de vastes contrées lointaines. Alors bien sûr, Alden Ehrenheich ne semble pas pouvoir se glisser dans les empreintes beaucoup trop grandes de son prédécesseur mais ce n’est pas une raison pour bouder notre plaisir ! Bon divertissement joliment articulé, « Solo : A Star Wars Story » ne manque que de charisme de la part de son héros principal pour véritablement briller. http://www.ecran-et-toile.com/mai-2018/solo-a-star-wars-story

Publié le 15 mai 2018
« Mon ket », une comédie qui fonctionne ? Ça pourrait mais malheureusement, malgré toute l’affection que l’on porte à François Damiens, il faut admettre que son long-métrage fonctionnerait davantage sur nos petits écrans que dans nos salles obscures et que l’ennui n’était pas loin de faire son apparition. Son scénario (co-écrit avec Benoit Mariage, à qui on doit « Cowboy » ou « Les convoyeurs attendent ») un peu léger, ses enfilades de sketchs moins drôles qu’on l’espérait ne parviennent pas à être sauvée par le jeu toujours impeccable de notre François national. Mi-figue, mi-raisin, il est difficile pour nous de nous prononcer sur « Mon ket » qui nous a déconcerté plus qu’amusé. La déception et le questionnement ont pris le pas sur l’originalité que nous attendions. Pas tout à fait drôle, pas tout à fait original, pas tout à fait à l’image que l’on en avait, le premier long-métrage de François Damiens risque bien de louper son cœur de cible même si, à ne pas en douter, nombreux seront les fans de l’acteur qui, comme nous, seront intrigués par ce ovni cinématographique pas si étrange que cela… http://www.ecran-et-toile.com/mai-2018/mon-ket

Publié le 5 mai 2018
Véritable expérience cinématographique « Sans un bruit » se démarque assurément des sorties du mois et parvient à se frayer un chemin parmi les films de genre surprenants en nous tenant en haleine dans un silence pesant, aussi bien dans la salle que sur le grand écran. Interdit aux moins de 12 ans, le film vaut franchement le détour pour son atmosphère angoissante, son scénario brillant et le jeu de ses acteurs performants http://www.ecran-et-toile.com/mai-2018/sans-un-bruit

Publié le 7 avril 2018
« L’ile aux chiens », le nouveau long-métrage d’animation de Wes Anderson a touché notre cœur de cinéphile et se glisse d’ores et déjà dans notre top 5 des films de 2018. Par sa thématique, ses émotions, sa maîtrise et son univers totalement assumé, le film fait partie des petits bijoux qu’on se plait à (re)voir et à contempler. Récompensé à Berlin par l’Ours d’Argent du meilleur réalisateur, il nous tardait de découvrir ce film intriguant. Et le moins que l’on puisse dire, ce que si vous aimez le cinéma de Wes Anderson, il y a de fortes chances pour que vous adoriez son dernier né. http://www.ecran-et-toile.com/avril-2018/lile-aux-chiens

Publié le 27 mars 2018
Attendu comme le messie par une communauté de fans impatients, « Ready Player One » marque le tournant de cette année 2018 au cinéma. Tel un bolide vrombissant sur un circuit hallucinant, le projet fou du sieur Spielberg atteint sa ligne d’arrivée et livre un bébé tant chéri et porté de nombreuses années sur nos grands, très grands écrans. C'et qu'avec « Ready Player One », Steven Spielberg signe un film ambitieux et badass à la croisée de mondes futuristes où quête fantastique et réalité virtuelle s’accordent pour que le spectacle cinématographique soit total. Vissez vos lunettes (3D) et entrez dans l’OASIS, vous ne risquez pas de le regretter. http://www.ecran-et-toile.com/mars-2018/ready-player-one

Newsletter Cinebel

Suivez Cinebel