Velvet Goldmine

Origine:
  • Royaume-Uni
Genre:
  • Drame
Public: Tout public
Année de production: 1998
Date de sortie: 13/01/1999
Durée: 2h03
Synopsis : 1971 Le Glam Rock explose à la face du monde, défiant la sincérité et le machisme de la « flower generation » avec des sons éclatants et sauvages, qui secouent et choquent le monde. Le leader est Brian Siade. Déboulonnant les mods et les rockers, il prend l'Angleterre d'assaut, incitant d'innombrables teen-agers, filles et garçons, à se peindre les ongles et à explorer leur sexualité. Slade finira par se dévorer lui-même, incapable d'échapper au personnage qu'il a créé, il met en scène un faux assassinat. Quand ses fans le découvrent, son étoile tombe dans l'oubli et Brian disparaît. 1984. Dans un paysage à la Orwell, de surveillance et de contrôle, la politique répressive et le cirque du rock dirigent le monde. « Redeem America » prêche le Président, tandis que les ondes appartiennent au roi du rock Tommy Stone, Arthur, un Anglais exilé à New York où il travaille pour un journal, est chargé par ses rédacteurs en chef d'écrire un article à l'occasion de l'anniversaire de l'assassinat simulé de Brian Slade. Gamin ayant grandi à Manchester, Arthur avait été plus qu'un fan de Slade. Il accepte sa mission à contrecoeur et commence à enquêter sur son idole déchue aux lèvres peintes. « Velvet Goldmine» explore l'ascension et la chute de Brian Slade à travers l'enquête d'Arthur. Arthur commence às'intéresser aux relations compliquées qu'avait Brian avec sa femme Mandy et avec son inspirateur américain, la rock-star Curt Wild. Arthur retrouve Mandy, qui travaille dans un cabaret délabré, et la ramène sut la scène musicale du début des années '70. A contrecoeur, elle lui livre sa version de la vie de Brian: l'ascension torturée de Brian, son obsession de Gurt Wild, son amour et sa trahison de Mandy et sa chute finale. L'histoire de Mandy conduit Arthur à Curt - et finalement à Brian lui-même.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    Il n'y a pas suffisamment de cotes (1)

Avis des internautesdu film Velvet Goldmine

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
  • 1
Publié le 27 mai 2005
souvent les planètes tournent autour de moi comme leurs têtes tournent autour du soleil.une pensée pour un être fait de chair et de sang lançant de sa cigarette une échelle ver les étoiles scintillantes, couvrant le paradis d'un monde fait de perfections.chérie ne bouge plus, tu es si parfait aux milieu de ses satellites apportant l'amour à ce monde si infecte. ta peau frolant les paillettes de la diversités et de l'exentricité, m'émeut.des images me viennent, des couleurs sombres et claires transpercent ma pensée. mon dos se courbent, mes yeux se lèvent, je fond en entendant ce son. ma bouche s'ouvre et absorbe ton venin que je m'empresse d'avaler pour que mon corps et ma tête ne fasse plus qu'un.les courbent de tes lèvres redessinent l'histoire d'une vie meilleure. le satellite de l'amour est passé par là, tu le vois? un rêve tu avais, un amour tu n'as plus. j'envie cette beauté lumineuse. j'envie cet amour passionnel,cette dépravation mutuelle, cette décadence. monter si haut et ne tomber que plus bas. une beauté, un amour éphèmère. un homme te suit, il te cherche, il t'a trouvé. parce que la vie est faite d'imperfections et de hasards,tu as échoué à cet endroit. un endroit enfumé et sombre ayant comme seul compagnon ton amertume. je n'ai qu'un mot à dire ce film est une perfection.
  • 1

Partager

Suivez Cinebel