Mad City

Origine:
  • États-Unis
Genre:
  • Drame
Public: Tout public
Année de production: 1997
Durée: 1h55
Synopsis : Un reporter sur le déclin voit l'opportunité de se refaire une carrière lorsqu'il est témoin d'une prise d'otages dans le musée d'histoire naturelle local. Le preneur d'otages, un homme désespéré, venu pour récupérer son boulot devient la proie n°1 de l'audimat d'une chaîne de télévision...
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    6.6/10 3 votes - 3 critiques

Avis des internautesdu film Mad City

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
  • 1
Publié le 4 septembre 2005
Dustin Hoffman incarne un grand reportage subitement tombé en disgrâce, qui se voit réduit à faire un reportage sur le musée d' histoire naturelle d' une petite ville pour le compte d' une chaîne locale. À ce moment débarque John Travolta, dans le rôle de Sam Baily, un gardien récemment licencié pour compression de personnel et qui, s' estimant injustement lèsé, veut convaincre la conservatrice de lui rendre son boulot. Mais, bien vite, la discussion va dégènerer et tourner à la prise d' otage. Le journaliste y voit là pour lui l' occasion rêver de revenir sur le devant de la scène et parvient à convaincre le preneur d' otages de se laisser interviewer en direct... Vingt-deux ans après l' excellent "Un après-midi de chien" de Sidney Lumet, le grand cinéaste Costa-Gavras s' attaque lui aussi la "télé-pubelle" et aux médias américains. Il dénonce à son tour, avec ce thriller made in USA, la course absurde à l' info et au scoop, ainsi que le sensationnalisme des reportages et la recherche de la une de l' audimat à tout prix... Et le journaliste incarné par Hoffman - lui qui jadis avait profiter sans vergogne des privilèges concédés par le système des médias avant que celui-ci ne le fasse chuter sans états d' âme de son piédestal - va, au fur-et-à-mesure que le bras-de-fer avec la police se prolonge, comprendrent - hélas, un peu trop tard ! - que lui comme Sam - sont tous deux victimes du système, plongé dans un cercle vicieux dont il leur sera quasiment impossible de s' échapper. Et, à la fin, lorsque, après avoir liberé ses otages, le gardien se donne la mort, le journaliste, réalisant qu' il a participé, sans s' en rendre compte, à cette "mise à mort" par la voie des médias, crie en direction des caméras et des policiers "NOUS l' avons tué !"...

Publié le 17 octobre 1999
je ne comprends pas, ce film est dejà en video...

Publié le 9 septembre 1999
Bof. Les acteurs sont très bons, comme à leur habitude. Mais il manque une tension dramatique à ce film... ou alors la lenteur ne sert pas l'intrigue. Je n'ai pas trouvé ce qui clochait. C'est dommage car cette rencontre aurait pu être très intéressante.
  • 1

Partager

Suivez Cinebel