chomeur

chomeur
  • 56 ans
  • Ville : Schaerbeek
  • Membre depuis le 14/02/2020
  • Nombre de critiques : 57
Publié le 24 septembre 2021

Publié le 19 septembre 2021
Vu ce 19 septembre 2021 à l'UGC, et à nouveau voilà une belle surprise du cinéma américain. L'après 11 septembre 01, que s'est-il passé pour les rescapés ou conjoints/tes de victimes de ces attentats ? Combien vaut une vie ? Et quid des couples non mariés ? Michael Keaton co-produit ce film et il a vu juste, c'est excessivement bien écrit, joué et dirigés. La scène ou un homme fait écouter à l'avocat ce que son conjoint lui laisse comme message ce triste matin là et fort fort émouvante.

Publié le 2 septembre 2021
Décidément, il y a de forts forts belles choses à découvrir cinématographiquement. La très bonne critique d'Hugues Dayez (RTBF) qui n'est pas un fan de cinéma français m'a incité a aller voir au cinéma aventure ce "Triomphe" ce 2 septembre et quelle formidable surprise. Un comédien au chômage se décide a aller monter un spectacle en prison avec des déténus. Il les invite a jouer "En attendant Godot" de Beckett. Kad Merad, est non seulement "césarisable", mais trouve là son meilleur rôle. Basé sur une histoire vraie, c'est vraiment très très bon.

Publié le 31 août 2021
A nouveau une formidable surprise ce film vu au cinéma Palace ce 31 aout 21. Pas vraiment un documentaire mais un regard neuf sur des animaux. Des cochons, des vaches et des poules, filmés comme des être humains. Je ne pense pas que cela me rende végétarien, mais cette famille porcine est très attachante, remplie d'humanité. Et, je l'avoue quand la maman observe ses enfants emmenés en camion, sans doute à l'abattoir, sa façon de réagir est très émouvante. Il y a plein d'humanité dans ce long métrage.

Publié le 30 août 2021
Très bonne découverte ce film "indépendant" américain, une jeune fille vient d'être engagée comme assistante dans une maison de production de cinéma new yorkaise. Elle doit préparer des dossiers, répondre au téléphone, faire des copies de scénarios ou contrats, préparer des salles de réunions, acceuillir de futures interpretes de films. Et leur réserver une chambre dans un hôtel de luxe ou le producteur (et donc son patron) retrouvera ses jeunes comédiennes en toute discrétion. L'action se déroule sur une journée, peu de décor, mais pas de temps morts, Julia Garner, tient le rôle à bout de bras, tous les petits rôles sont très bien joués, La référence au cas Harvey Feinstein est claire, mais discrète. J'étais tout seul au cinéma aventure ce 30 aout 21. Dommage pour ce cinéma.

Newsletter Cinebel

Suivez Cinebel