Sally84

Sally-ecran-et-toile
  • Membre depuis le 15/10/2015
  • Nombre de critiques : 276
Publié le 18 juin 2017
Avec son affiche ultra colorée et les visages effrayés d’une belle palette de Youtubeurs, « Le manoir » de Tony Datis annonçait la venue d’une comédie/parodie des films d’horreur version « Scary Movie ». C’est bel et bien le cas. Original et loufoque, le long-métrage propose une panoplie de références aux films du genre sur fond de répliques osées ou cocasses. Avec son affiche ultra colorée et les visages effrayés d’une belle palette de Youtubeurs, « Le manoir » de Tony Datis annonçait la venue d’une comédie/parodie des films d’horreur version « Scary Movie ». C’est bel et bien le cas. Original et loufoque, le long-métrage propose une panoplie de références aux films du genre sur fond de répliques osées ou cocasses. Mais alors, pourquoi ce 6/10 ? Tout simplement parce que « Le manoir » s’adresse à un public cible dont nous ne faisons plus partie… De plus, mis à part Natoo et Jérôme Niel (Des « Tutos » de Canal +), nous découvrons pour la première fois ces fameux youtubeurs connus de tous… mais pas de nous ! Difficile alors d’entrer véritablement dans cet univers burlesque où, il est vrai, quelques bonnes idées foisonnent. Ecran et toile vous parle sur : http://www.ecran-et-toile.com/juin-2017/le-manoir

Publié le 15 juin 2017
Depuis sa présentation au Festival de Cannes, « L’amant double » de François Ozon a beaucoup fait parler de lui. Controversé, le dernier long-métrage du réalisateur français intrigue, choque, surprend, plait,… qu’importe le sentiment qui naît, il ne laisse personne indifférent. Et à raison ! Avec sa thématique particulière, sa sensualité et ses scènes érotiques, Ozon montre une fois de plus qu’il est capable de nous faire entrer dans un univers radicalement différent de ses films précédents sans nous lâcher la main car dès les premières minutes, nous comprenons qu’il sera difficile de sortir de ce film et de détourner notre attention. Ecran et toile s’est penché sur le phénomène et vous livre son avis sur : http://www.ecran-et-toile.com/juin-2017/lamant-double

Publié le 15 juin 2017
Précédée d’une très belle réputation outre-Atlantique, elle a débarqué dans nos salles depuis quelques jours en « avant-premières » (mais en sont-ce vraiment vu le nombre de séances prévues avant sa sortie officielle du… 21 juin ?!). Avec son regard sombre et sa tenue jupette volante, elle est bien moins commode qu’elle n’y parait. Qui est-elle ? Wonder Woman pardi! On savait depuis le faible film de Zack Snyder « Batman V Superman » que Gal Gadot prêterait ses traits à miss DC Comics. Le choix de semblait donc judicieux et à la sortie de ces deux heures vingt d’action, force est de constater que l’actrice israélienne était taillée pour ce costume. Qu’en est-il du reste ? Ecran et toile vous donne son avis complet sur : http://www.ecran-et-toile.com/juin-2017/wonder-woman

Publié le 31 mai 2017
« De toutes mes forces » est sans aucun doute la bonne surprise de cette fin de mois de mai. En effet, si Yolande Moreau n’y tenait pas un rôle principal, il y aurait de fortes chances pour que l’esquive et que l’on passe a côté. Quelle erreur cela aurait été ! Dur mais terriblement humain, le film de Chad Chenouga nous offre une belle réalisation et un moment de cinéma intense, même si le scénario est plutôt attendu. On fera fi de ces quelques défauts mineurs pour se laisser porter par ce film où de liens forts se tissent entre les personnages mais aussi avec les spectateurs… Et si en prime, on a la possibilité de découvrir de nouveaux acteurs prometteurs (dont le performant Khaled Alouach), pourquoi s’en priver ? Ecran et toile vous livre notre avis ici : http://www.ecran-et-toile.com/mai-2017/de-toutes-mes-forces

Publié le 29 mai 2017
Des talons qui frappent le sol dans une cadence incroyablement rapide, voilà ce qui ouvre le documentaire consacré à la Chana. Durant près d’une heure trente, Lucija Stojevic nous fait entrer dans l’univers de la plus grande danseuse de flamenco. Impressionnante et si modeste, Antonia Santiago Amador est au centre d’un film prenant et particulièrement bien mis en scène. On en parle sur Ecran et toile plus longuement: http://www.ecran-et-toile.com/mai-2017/la-chana

Newsletter Cinebel

Suivez Cinebel