Sally84

Sally-ecran-et-toile
  • Membre depuis le 15/10/2015
  • Nombre de critiques : 271
Publié le 19 juin 2018
Véritable film coup de poing « Une prière avant l’aube » est assurément l’un des films les plus marquants de cette année 2018 au cinéma. Par son sujet, son atmosphère oppressante, par le courage de son héros principal et la bataille intérieure qu’il livre pour sa survie, le film de Jean-Stéphane Sauvaire est l’une des pépites du septième art que nous ne sommes pas prêt d’oublier. Poignant, le film poursuit des jours et des semaines après sa découverte. D’ailleurs, sa bande annonce, vue et revue, ravive les émotions engendrées lors de la vision à laquelle nous avons assisté, fébrile, et si petit face à la grandeur de cet homme qui n’a jamais desserré les poings. Comment aurions-nous survécu à cet enfer ? Aurions-nous tenu ne fut-ce que deux jours dans cette prison si austère ? Comment aurions-nous gardé notre dignité dans cet abîme où elle est en un rien de temps broyée ? http://www.ecran-et-toile.com/juin-2018/une-priere-avant-laube

Publié le 17 juin 2018
Amis fans de l’univers Disney/Pixar, guettez les programmations de votre cinéma préféré. La super famille Indestructible débarque dans nos salles en cette fin du mois de juin et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’été commence sur des chapeaux de roue ! Vous ne l’attendiez plus ? « Indestructibles 2 » s’offre bel et bien un retour en force et ce serait dommage de l’esquiver ! Peu de temps s’est écoulé entre le final d’ « Indestrucibles » et l’ouverture du nouveau long-métrage. A nouveau, Bob, Hélène, Violette, Flèche (et Jack Jack) enfilent leurs costumes rouges pour nous embarquer dans des aventures décoiffantes qui feront vibrer petits et grands spectateurs. Pour ce deuxième volet, réalisé 14 ans après le premier, Brad Bird reprend du service et ce n’est pas pour nous déplaire ! Meilleur que son prédécesseur (et respectueux de l’intrigue installée en 2004), « Les indestructibles 2 » est une suite des plus agréable qui mêle subtilement humour,action, aventure et morale… Prêts ? Faites comme Flèche…. foncez ! http://www.ecran-et-toile.com/juin-2018/les-indestructibles-2

Publié le 6 juin 2018
Attendu par une série de spectateurs enthousiastes et impatients, « Jurassic World : Fallen Kingdom » risque bien d’être la déconvenue du mois voire de l’année. Si « Jurassic World » nous avait largement déçus, « Fallen Kingdom » finit d’enfoncer le clou dans le cercueil des fausses bonnes idées dont on se serait volontiers passé. Si les fans de l’univers, initié en 1993 parviendront peut-être à lui trouver des excuses, nous avons jeté l’éponge et n’avons qu’un seul mot pour résumer le long-métrage : « affligeant ». Ecran et toile vous donne son avis complet sur : http://www.ecran-et-toile.com/juin-2018/jurassic-world-fallen-kingdom

Publié le 20 mai 2018
Attendu par la communauté des fans de l’univers Star Wars, « Solo : A Star Wars Story » arrivera dans nos salles à la vitesse de la lumière après un passage éclair par l’univers de Cannes. Avec un Donald Glover impressionnant en Lando Calrissian et un Alden Ehrenreich décrié mais finalement concluant, les aventures de Han, Chewie et compagnie offrent un spin-off très agréable à suivre malgré ses maladresses. Rempli de références et de personnages marquants, l’univers nouvellement créé affiche suffisamment de profondeur que pour nous distraire. La photographie sublime des effets spéciaux efficaces qui donnent vie à de vastes contrées lointaines. Alors bien sûr, Alden Ehrenheich ne semble pas pouvoir se glisser dans les empreintes beaucoup trop grandes de son prédécesseur mais ce n’est pas une raison pour bouder notre plaisir ! Bon divertissement joliment articulé, « Solo : A Star Wars Story » ne manque que de charisme de la part de son héros principal pour véritablement briller. http://www.ecran-et-toile.com/mai-2018/solo-a-star-wars-story

Publié le 15 mai 2018
« Mon ket », une comédie qui fonctionne ? Ça pourrait mais malheureusement, malgré toute l’affection que l’on porte à François Damiens, il faut admettre que son long-métrage fonctionnerait davantage sur nos petits écrans que dans nos salles obscures et que l’ennui n’était pas loin de faire son apparition. Son scénario (co-écrit avec Benoit Mariage, à qui on doit « Cowboy » ou « Les convoyeurs attendent ») un peu léger, ses enfilades de sketchs moins drôles qu’on l’espérait ne parviennent pas à être sauvée par le jeu toujours impeccable de notre François national. Mi-figue, mi-raisin, il est difficile pour nous de nous prononcer sur « Mon ket » qui nous a déconcerté plus qu’amusé. La déception et le questionnement ont pris le pas sur l’originalité que nous attendions. Pas tout à fait drôle, pas tout à fait original, pas tout à fait à l’image que l’on en avait, le premier long-métrage de François Damiens risque bien de louper son cœur de cible même si, à ne pas en douter, nombreux seront les fans de l’acteur qui, comme nous, seront intrigués par ce ovni cinématographique pas si étrange que cela… http://www.ecran-et-toile.com/mai-2018/mon-ket

Newsletter Cinebel

Suivez Cinebel