Feu de glace

Titre original: Killing me softly
Origine:
  • Royaume-Uni
Genre:
  • Thriller
Public: Tout public
Année de production: 2002
Date de sortie: 21/08/2002
Durée: 1h40
Synopsis : Entre Alice et Adam, il aura suffit d'un regard. Tout est allé très vite. Une seule rencontre déclenche une violente passion. Pour ce coup de foudre, la jeune femme va balayer sa relation stable avec Jake, sa vie tracée d'avance. Alice est éperduemment éprise de cet alpiniste ténébreux et secret qui reveille en elle d'inavouables facettes. Lorsqu'il lui demande de l'épouser, la jeune femme n'hésite pas. Pourtant rapidement, de mystérieux éléments viennent troubler leur idylle. Qui envoie ces lettres de mise en garde contre Adam? Pourquoi y a-t-il tellement de zones d'ombre dans son passé? Que sont devenues les femmes qu'il a aimées avant? Ecartelée entre le plaisir et les doutes, Alice se lance dans une enquête à hauts risques. Elle sait que pour sauver son bonheur, il lui faudra aller jusqu'à la vérité, mais à quel prix?
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    5.1/10 7 votes - 7 critiques

Avis des internautesdu film Feu de glace

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 6 septembre 2002
Tout est tellement invraisemblable qu'on peux le définir un film de science fiction. Heather Graham bcp mieux en Austin Powers, le réalisateur Suzuki Watanabe peux aller vendre les pop-corn à l'entracte. N'entrez pas dans cette salle!!

Publié le 28 août 2002
Thriller tout riquiqui vaguement sexy. Le héros ressemble à un joueur de foot et l'héroîne se promène tt le tps au maximum en mini-jupe alors qu'il gèle à pierre fendre, bonjour la crédibilité; elle a toujours la même expression, qu'elle ouvre une lettre anonyme ou qu'elle se retrouve ligotée sur la table de cuisine ( hein, que c'est pas propre ? )Chen Kaige, c'est pas lui qui a fait 'Adieu ma concubine' ? Ben, dis donc, c'est la chute. Lui aussi, il a dévissé, comme les personnages de son film. On dirait un de ces feuilletons qu'on passe les après-midis à la télé pour les grabataires et les ménagères lobotomisées. Consternant .

Publié le 27 août 2002
Difficile de donner une critique sur ce film. Je ne comptais pas y aller mais une erreur de timing m'a fait rater Lantana... Je me suis donc rabattu là-dessus... Heather graham, superbe plastique, belle à voir mais un peu fade quand-même pour être une bonne actrice... Ce qui n'est pas le cas de son homologue, Joseph Fiennes, troublant et déroutant du début à la fin. Quant à l'intrigue, c'est vraiment du déjà vu. Mais bon, je pense que j'ai passé un meilleur moment devant ce film que si j'avais du regarder pretty woman à la TV!!! En bref, un bon petit thriller, divertissant, qui n'a rien inventé, mais qui passe facilement. Sera en effet assez vite oublié...si ce n'est je le répète la sublime plastique de heather graham qu'on avait déjà pu observer dans l'excellent boogie nights...

Publié le 26 août 2002
Soyons clairs:s'il n'y avait QUE eather graham à poil du début à la fin, je coterais 10/10 mais comme il y a quand même des scènes de thriller banal qui viennent nous parasiter la scène de sexe, ben ça vaut plus que 8/10...Plus sérieusement, le début est un peu gros(c'est du moins l'avis du goupe de filles assis près de moi à la séance: au moment où le beau mec déshabille fougueusement la belle alors qu'ils ne se sont même pas encore dit plus de deux mots, elles se sont toutes écriées en coeur 'MAIS C'EST N'IMPORTE QUOI!!!', allez savoir pourquoi...)le milieu est classique mais pas mal (bien que l'intrigue soit assez difficile à suivre par moments) et la fin était assez surprenante pour me surprendre (c'est à dire pas forcément très surprenante). C'était chouette, quoi. Mais passant masculin, rappelle-toi ceci: rien que pour heather graham, ça vaut le détour(arf). Sans vouloir être vulgaire, bien sûr. Mais quand même, arf.

Publié le 26 août 2002
On aime pas heather graham nous on veut du Golden Graham.. Oaip bof la nana. Déjà vu mieux. L'intrigue quant à elle elle dépasse pas celle d'un knight move.(christophe lambert) a pluche,

Partager

Suivez Cinebel