Astérix & Obélix: Mission Cléopatre

Origine:
  • France
Genre:
  • Comédie
Public: Jeune public
Année de production: 2001
Date de sortie: 30/01/2002
Durée: 1h47
Synopsis : Défiée par César de lui construire un palais en moins de trois mois, la sublime Cléopâtre convoque le jeune architecte Numérobis et lui confie cette mission. Il sera couvert d'or en cas de réussite... et jeté aux crocodiles s'il rate! Et c'est sans compter l'armée romaine, prête à tout pour l'empêcher de construire son palais, ainsi qu'Amonbofis, l'architecte officiel de Cléopâtre, jaloux de ne pas avoir été choisi. Numérobis décide donc de faire appel à ses amis Panoramix, Astérix et Obélix.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    8.5/10 41 votes - 45 critiques

Photos du film Astérix & Obélix: Mission Cléopatre

Avis des internautesdu film Astérix & Obélix: Mission Cléopatre

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 5 février 2002
Astérix et Obélix II : 'Les Nuls, l(é)mission !).On ne peut s'empêcher, lorsque l'on prête, à défaut d'une oreille, un oeil attentif, d'apercevoir dans le nouveau lieu de villégiature de nos deux Gaulois, une partie du vivier de talents qui fit les grands jours d'une certaine chaîne 'T.V.' cryptée (un temps, où le pauvre 'Régisse' n'avait pas inventé l'eau chaude !). Ce que - Claude Zidi - a raté (appelons un sphinx, un sphinx !), le plus myope des empereurs, lui, y est parvenu. C'est-à-dire, insoler au plus profond de la pellicule, tout l'esprit nourricier d'une bande dessinée : un humour très 'Nuls' certes, si cher aux papas d'Obélix et défendu au péril de sa vie par un certain César (euh, je voulais dire 'Chabat'). Un homme heureux (pensez donc, t'as vu les beaux... 'yeux' de Cléopâtre !), bien aidé dans sa tâche, par le moulin à paroles des banlieues : un 'petit beurre' au pays du sanglier, rognant - pour notre plus grand plaisir - du côté des hiéroglyphes verbaux d'un autre 'survolté' de la toile blanche : un gendarme empreint de folie (celle des grandeurs !), qui exigeait également tous les matins sa dose de 'Duracelle'. Je m'en voudrais d'abandonner ces 'planches' d'histoire zygomatiques, sans mettre en avant le profil - dandy rieur - de ce second volet par rapport au persiflage - vieille France - de l'épreuve initiale, mais, et ceci sans froisser la susceptibilité d'un 'marbre' veiné de suffisance, les vieilles marmites ne font pas toujours les meilleures potions ! N'en déplaise à Monsieur... Zidi !

Publié le 4 février 2002
Très sympa. Sans plus, mais c'est déjà très bien. J'ai même trouvé certains passages vraiment cultes(l'arrivée au port d'alexendrie...). Les ajouts par rapport à la bd sont absolument géniaux, et l'humour n'est pas trop lourd. Edouard Beer est tout à fait génial, comme à son habitude. Aucun acteur n'en fait trop, et pour moi, c'est ça le génie de chabat sur ce film:la retenue.

Publié le 4 février 2002
Ca faisait longtemps que je ne me suis pas autant marré au cinéma, c'est tout. Oui, le film est inexportable, oui, il faut connaitre son Claude François quasi par coeur, posséder un GSM et avoir un humour plus à la 'Nuls' qu'à la Patrick Sébastien pour apprécier, mais si c'est le cas -et ce n'est pas trop demander!- foncez-y.

Publié le 4 février 2002
ARf quel bon moment de franche rigolade!!! evidemment faut prendre du recul et ne pas s'attendre à une intense reflexion sur les civilisations antiques.... mais pour les fans des Nuls... on retrouve les bons moments!!!! Au fait, Monica JE T'AIME!!! ;-)

Publié le 3 février 2002
En mêlant esthétique péplum et comédie délirante, Alain Chabat donne aux aventures franco-françaises d'Astérix une allure neuve et diablement fracassante.

Partager

Suivez Cinebel