Les Visiteurs

Origine:
  • France
Genre:
  • Comédie
Public: Tout public
Année de production: 1992
Durée: 1h45
Synopsis : En l'an 1122, le roi de France Louis VI Le Gros déclare comte de Montmirail le chevalier Godefroy de Papincourt pour lui avoir sauvé la vie, et lui donne en mariage Frénégonde de Pouille. Godefroy traverse la France pour retrouver sa promise. Sur son chemin, il surprend une messe noire et il arrête une redoutable sorcière pour la juger et la brûler. Pour se venger, celle-ci lui jette un sort et lui fait confondre le duc de Pouille avec un ours, ce qui fait que Godefroy tue le père de sa fiancée, empêchant ainsi son mariage et ruinant tous ses espoirs de descendance. Désespéré, il va trouver l'enchanteur Eusaebius qui lui propose un voyage dans le temps. A l'aide d'un breuvage et d'une formule, il peut, accompagné de son écuyer, Jacquouille la Fripouille, retourner quelques instants avant l'incident fatal et dévier le tir de son arbalète. Mais Eusaebius se trompe dans sa formule et les deux compères se retrouvent en 1992.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    9.1/10 7 votes -  critiques

Avis des internautesdu film Les Visiteurs

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 9 mars 2006
Un classique du cinéma populaire comique français. A voir et revoir.

Publié le 29 janvier 2006
ce film il est trop bien et trés rigolo

Publié le 24 septembre 2005
En 1990, le réalisateur Jean-Marie Poiré eut l' - excellente - idée de réunir à l' écran, pour une parodie déjantée des films d' espionnage ("L' Opération Corned-Beef) deux grands acteurs qui allaient devenir l' un des plus formidables duos du cinéma français: Jean Reno et Christian Clavier. Deux ans plus-tard, Poiré reforme le tandem de choc pour ce qui allait devenir le plus célèbre des films du duo, ainsi que l' un des meilleurs fruits de la comédie française de ces quinze dernières années: "Les Visiteurs". Reno campe ici l flamboyant chevalier Godefroy de Montmirail et Clavier son fidèle serviteur Jacquouille la Fripouille - le bien nommé !. Au vu du très bon résultat du tandem de choc dans leur premier film, et avec Poiré aux commandes, on sait que cela vaudrait le détour. Et le spectateur, si il adore Jean Reno et le style humouristique de Clavier, en aura largement pour son argent. Les tribulations de ce noble chevalier et de son écuyier catapultés par erreur en plein XXème siècle sont des plus cocasses et certaines (lorsque nous deux "moyennâgeux" se trouvent confrontés aux progrès de la vie moderne) et les gags qui s' ensuivent nous font même carrément rires aux éclats. On s' amuse ainsi assez bien du contraste entre Jacquouille et son descendant, Jacquard: l' un palfrenier sale et rustre, l' autre nouveau riche prétentieux et histérique (Clavier incarne les deux personnages et nous livre une belle performance). Certtains trouveront peut-être l' humour un peu grosse et les gags faciles, mais c' est surtout grâce au talent des deux acteurs principaux que l' on voit et revoit ce film avec, à chaque fois, le même plaisir. On peut même le classer parmis les incontournables de la carrière de Reno et Clavier.

Publié le 10 juin 2005
marant, marant, marant

Publié le 23 mars 2005
ce film est mon film culte.je le regarde en boucle.D'ailleurs pour l'obtention de mon baccalauréat je dois monter une ptite pièce de théâtre.une copine est moi nous avons choisi une scène des visiteurs 2...en espérant satisfaire nos proffesseurs dans l'habit de ce chèr jacqouille...on verra bien OKKAY?

Partager

Suivez Cinebel