Mi Piace Lavorare

Origine:
  • Italie
Genre:
  • Drame
Public: Tout public
Année de production: 2003
Date de sortie: 13/04/2005
Durée: 1h29
Synopsis : Anna vit seule avec sa fille et travaille au service comptabilité d'une grande société. Aimant son travail, appréciée de ses collègues et des fournisseurs, tout bascule le jour où son entreprise est rachetée par une multinationale. En l'honneur de la fusion, une fête est organisée ; Anna est la seule employée à ne pas être saluée par le nouveau chef du personnel. A partir de ce petit événement, lentement mais inexorablement, le 'groupe' se déchaîne contre elle. Les vexations commencent, petites, imperceptibles, mais réitérées quotidiennement. Ses collègues se détournent d'elle, Anna est laissée seule à table à la cantine de l'entreprise, personne ne l'invite plus à prendre le café le matin, elle n'est plus conviée aux réunions...
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    7.5/10 7 votes - 7 critiques

Vidéodu film Mi Piace Lavorare

Avis des internautesdu film Mi Piace Lavorare

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 30 septembre 2009
Ce film reflète à merveille un drame social qui peut arrive à n'importe qui. Dommage que ça soit si lent...

Publié le 16 mai 2005
Ce film raconte mon histoire, seulement moi je n'ai pas encore trouvé un autre emploi.

Publié le 16 mai 2005
Le film couvre un sujet digne d'intérêt, mais de manière trop lente... beaucoup de scènes sont inutiles (pourquoi nous montre-t-on le vieux en train d'écrire sur la fenêtre? et tant d'autres...) On n'explique pas les raisons du revirement du comportement des gens non plus. Pas inintéressant, et illustrant la régression sociale de l'époque, mais artistiquement médiocre.

Publié le 6 mai 2005
Un film pas mauvais à la base mais d'une lenteur abominable...

Publié le 20 avril 2005
Si vous aviez vu l'émission cinéma de la RTBF "Screen", les commentaires de Hugues Dayez et de sa comparse auraient pu vous dissuader. Il ne faut pas en tenir compte. Nicoletta Braschi ("malgré son physique" dixit Dayez...) et la petite Camille sont extrêmement convaincantes. On souffre avec elles, ce qui en dit assez sur la qualité de leur interprétation. Ainsi que sur celle de la mise en scène, qui est froide mais limpide. Dur, pesant mais nécessaire.

Partager

Suivez Cinebel