The Assassination of Richard Nixon

Origine:
  • États-Unis
Genres:
  • Comédie dramatique
  • Film historique
Public: Tout public
Année de production: 2004
Date de sortie: 12/01/2005
Durée: 1h35
Synopsis : Et si votre femme (ou votre mari, mais ici c'est une femme) vous quittait... Qui iriez-vous incriminer ? Son inconstance, un hypothétique amant, sa mère, sa meilleure amie ? Pour Samuel Byck, vendeur de mobilier, pas de doute : le responsable, c'est... Richard Nixon. Quoi ? Alors Nixon serait l'amant de la femme de Byck ? Non, pas du tout, mais pour le mari largué, Nixon, symbole de la société capitaliste, est la raison de tous ses maux. Alors, pour se venger, sa solution est simple: supprimer la cause du problème, abattre Nixon...
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    7.2/10 14 votes - 14 critiques

Avis des internautesdu film The Assassination of Richard Nixon

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 12 avril 2005
Excellent film !! A ne pas manquer !!

Publié le 1 février 2005
sean penn joue à la perfection un homme perdu, dans sa lente descente en enfer. un film noir, limite déprimant, mais tellement réaliste. une réalisation soignée, de bons seconds rôles, et bien sûr sean penn : touchant!

Publié le 1 février 2005
Etrange film sur ... les gens. Ceux qui craquent, qui arrêtent d'accepter tout, sur la fin de l'espoir. Même si Sean Penn incarne une personne simple d'esprit il le fait pour démontrer le mensonge global,... total. Et en cela le film est un témoignage fort. Bien entendu si l'on cherche de l'action, du choc élémentaire, des simplismes alors ce n'est pas le chef-d'oeuvre. C'est toi qui voit.

Publié le 18 janvier 2005
... je me pose toujours la question sur le message du film....

Publié le 17 janvier 2005
Heureusement que sean Penn était présent.... assez déçu par la teneur du film mais peut-être aurais-je dû mieux me renseigner... aussi non, la lente dégringolade d'un homme, qui chavire lentement au sein d'une société dans laquelle les moyens priment sur les objectifs, est bien dépeinte. 4/10

Partager

Suivez Cinebel