Zatoichi

Origine:
  • Japon
Genres:
  • Comédie dramatique
  • Action
  • Aventure
Public: Tout public
Année de production: 2003
Date de sortie: 10/12/2003
Durée: 1h56
Synopsis : Japon, 19ème siècle... Zatoichi est un voyageur aveugle gagnant sa vie comme joueur professionnel et masseur. Mais derrière son humble apparence, Zatoichi est un redoutable combattant, rapide comme l'éclair et dont les coups s'avèrent d'une stupéfiante précision. Alors qu'il traverse une montagne, il découvre une petite ville entièrement sous la coupe d'un gang. Son chef, Ginzo, se débarasse de tous ceux qui osent se dresser sur son chemin, d'autant plus efficacement qu'il a engagé un redoutable ronin, Hattori. Dans un tripot, Zatoichi rencontre deux geishas, aussi dangereuses que belles. Okinu et sa soeur Osei vont de ville en ville à la recherche du meurtrier de leurs parents. Elles possèdent pour seul indice un nom mystérieux: Kuchinawa. Lorsque Zatoichi rencontre les hommes de mains de Ginzo, l'affrontement est inévitable...
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    8.1/10 27 votes -  critiques

Avis des internautesdu film Zatoichi

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 23 décembre 2003
Enfin un vrai film de Samouraï respectant l'esprit et le réalisme des combats. Personnellement j'en ai marre de cette vague de film où on confond Samouraï et Superman et où les combats ressemblent tellement à n'importe quoi que le film en devient soporifique. Quand j'ai vu Kill Bill, je me demandais quand verrait-on enfin à nouveau un bon film du genre au lieu d'une bouillie Hong-Kongo-Hollywoodienne. Et bien voilà! Génial! Dommage que la distribution soit trop confidentielle.

Publié le 21 décembre 2003
le film est vraiment bien, action et humour se melange. L'humour, c'est celui de Takeshi Kitano, c'est ca aussi qui fait le film.

Publié le 20 décembre 2003
Ce film est loin d'être simpliste : tout s'y joue sur les apparences. Ainsi plusieurs scènes sont dédoublées. La première fois sans l'aveugle (le meurtre de l'homme de main par les geishas, la rencontre des geishas avec le gouverneur et le chef de clan, le joueur invétéré...) et la seconde fois avec (déjoue son propre assassinat par les geishas, tue le chef clan quand les geishas perdent le contrôle lors de la seconde rencontre, aide le joueur...). Bref Zatoichi doit continuellement corriger son environnement avant d'accomplir sa mission. C'est d'ailleurs au moment où tout le monde fait la fête (la fameuse scène des claquettes et où Hollywood clôturerait un film) qu'il a enfin la paix pour régler ses comptes. Le film comporte de très belles scènes (la procession, les cultivateurs de riz, la promenade sous la pluie - certains parlent du vide esthétisant japonais mais rien de tel que la pluie pour calmer les hommes et les obliger à renouer avec la nature) et le combat entre le rônin et Zatoichi où le second l'emporte sur le premier alors que celui-ci s'imaginait l'avoir battu l'instant d'avant est à lui seul un condensé de la technique du combat (voir le Traîté des cinq roues).

Publié le 20 décembre 2003
Un mélange de combats très très bien réalisés et d'humour bien marrante. C'est un film à aller voir impérativement... La musique de fin est aussi très bien.

Publié le 18 décembre 2003
J'ai quitté après peu de temps, alors que je rate rarement Takeshi Kitano. Rendez à César....est-ce vraiment nécessaire de 'samouraier'?? Kitano est très bon pour ses films typiques, tout comme Kurosawa est parfait pour tous ses films sur les samourais...et tous les autres...il y a un chiasme qui ne va pas!

Partager

Suivez Cinebel