A cinq heures de l'après-midi

Titre original: Panj é asr
Origines:
  • Iran
  • France
Genre:
  • Comédie dramatique
Public: Tout public
Année de production: 2003
Date de sortie: 10/09/2003
Durée: 1h46
Synopsis : A Kabul, détruit par la guerre, un vieux cocher dévot cherche un endroit pour cacher sa famille en attendant le retour de son fils du Pakistan. Sa fille, elle, rêve de devenir Présidente de la République. La famille déménage sans cesse. Sans argent pour des médicaments, le bébé de la belle-fille devient de plus en plus malade. Désespéré, le cocher quitte Kabul, afin de trouver un abri loin de la ville...
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    Il n'y a pas suffisamment de cotes (2)

Avis des internautesdu film A cinq heures de l'après-midi

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
  • 1
Publié le 23 octobre 2003
Je suis absolument du même avis que Pablo. Maintenant, ne serait-ce que pour les superbes images, ce film est à voir. Ah ! Les bleus, qui vont des burkas des femmes jusqu'au ciel qui s'obscurcit avec la lune au milieu ! Ce film est un ode à la femme. Il n'y a vraiment qu'elles qui pensent dans ce pays. C'est vrai que les hommes jeunes soit, se battent quelque part, soit sont réfugiés ailleurs. Ceux qui restent, ce sont les vieux. Et ces vieux qui voient pourtant leur pays écroulé et en ruines, continuent à se préoccuper de ce que fait ou pense la femme ou la fille du voisin. Jamais ils ne remettent en cause les vraies raisons de la destruction du pays. Non, ils se cachent dans les coins pour ne pas voir ces femmes, qui selon eux, sont des insultes, des blasphèmes, pour la seule raison qu'elles veulent montrer qu'elles existent ... Ah ! Espérons que le rêve de l'héroïne du film se réalisera un jour : devenir Présidente de la République !

Publié le 1 octobre 2003
Magnifique film celui de Samira Makhmalbaf!! Un film avec des qualités de plus en plus rares dans le cinema actuel: beauté, sincerité, verité, authenticité, honnêteté, etc. 'A cinq heures de l'après-midi' nous raconte l'histoire d'une femme (l'histoire de toutes les femmes?) dans l'Afghanistan d'après l'invasion américaine. La réalisatrice nous montre la vie quotidienne des gens ordinaires à travers l'histoire de cette jeune fille. Mais ce film, comme toutes les oeuvres artistiques faites avec verité et intélligence, a des nombreuses lectures. Pour moi, la plus importante est que dans ce dessert de misère (physique et intélectuelle) il y a toujours des fleurs qui poussent, et dans ces cas ces fleurs sont ces femmes qui se battent pour ses idées même dans des situations extremes. Film indispensable, dans la ligne de 'Un temps pour l'ivresse des chevaux' mais plus reussi au niveau technique et dans la beauté époustouflante des images que la réalisatrice nous propose et qui nous montrent une fois de plus que la beauté et la verité sont universelles. A voir absolument, surtout les femmes. Bon film. Pablo Ps: Je m'excuse pour les fautes d'ortographe mais je ne suis pas francophone. D'autre part, j'aimerais beaucoup avoir vos réactions sur ce site.
  • 1

Partager

Suivez Cinebel