Burning

Origine:
  • Corée du Sud
Genres:
  • Thriller
  • Drame
Public: Tout public
Année de production: 2018
Date de sortie: 29/08/2018
Durée: 2h28
Synopsis : Lors d'une livraison Jongsu, un jeune coursier, tombe par hasard sur Haemi, une jeune fille qui habitait auparavant son quartier. Elle lui demande de s’occuper de son chat pendant un voyage en Afrique. À son retour, Haemi lui présente Ben, un homme mystérieux qu’elle a rencontré là-bas.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    Il n'y a pas suffisamment de cotes (2)
  • 7.5/10  Critiques de lalibre.be du film Burning

Vidéodu film Burning

Horaires du film Burning

Régions
Versions audio
Formats vidéo
Jours
Heures


Galeries Cinéma

Bruxelles


Horaires du film Burning dans le cinéma Galeries Cinéma
Dates Versions Formats Heures
vendredi 19/10 VO   S.t. bil. Ana
21:10
samedi 20/10 VO   S.t. bil. Ana
21:45
dimanche 21/10 VO   S.t. bil. Ana
21:00
lundi 22/10 VO   S.t. ang Ana
21:00
mardi 23/10 VO   S.t. ang Ana
21:10

Palace

Bruxelles


Horaires du film Burning dans le cinéma Palace
Dates Versions Formats Heures
vendredi 19/10 VO   S.t. bil. Dig
13:30
samedi 20/10 VO   S.t. bil. Dig
11:30 21:15
dimanche 21/10 VO   S.t. bil. Dig
11:30 19:00
lundi 22/10 VO   S.t. bil. Dig
13:30 19:00
mardi 23/10 VO   S.t. bil. Dig
13:30 19:00

Avis des internautesdu film Burning

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
  • 1
Publié le 7 septembre 2018
Film très subtil, aussi subtil qu’un film iranien. Le spectateur est renvoyé à lui-même pour trouver des explications à toute une série d’indices répartis çà et là. Personnellement, j’en ai trouvé un autre que la critique de la Libre n’a pas capté. L’un des héros est très mystérieux et la tension monte surtout dans la seconde moitié du film jusqu’à son paroxysme. Plusieurs thèmes y sont abordés, la séparation Nord/Sud de la Corée, la situation économique difficile des femmes, les classes sociales pauvres/riches, les logements exigus… Un bémol quand même : la longueur du film qui ne se justifie pas, surtout dans la première partie qui a du mal à démarrer et les scènes de masturbations qui ne sont là que pour appâter le spectateur et qui pourraient aisément être gommées..
  • 1

Partager

Suivez Cinebel