4 mois, 3 semaines et 2 jours

Titre original: 4 luni, 3 saptamani si 2 zile
Origine:
  • Roumanie
Genre:
  • Drame
Public: À partir de 16 ans
Année de production: 2007
Date de sortie: 19/09/2007
Durée: 1h53
Synopsis : Nous sommes en 1987, sous le régime de Ceausescu, dans une petite ville de Roumanie. Un dortoir de filles en période d’examens ; Otilia, la blonde et Gabita, la brune partagent la même chambre. Tandis que l’une prépare anxieusement sa valise, l’autre court pour trouver au marché noir du savon ou un paquet de cigarettes américaines, trésor précieux quand il s’agira d’obtenir l’une ou l’autre faveur. Une complicité tacite semble lier les deux filles. Ensemble elles s’apprêtent à traverser une épreuve redoutable dans un univers déshumanisant, bâti sur le mensonge, la délation et la compromission. Mais c’est Otilia qui fera preuve de la plus grande abnégation, allant même jusqu’au sacrifice de sa personne pour aider son amie. Cette grande histoire d’amitié, racontée sous la forme d’un véritable thriller, nous plonge dans les années les plus sombres d’un régime en fin de parcours. La volonté de survie de ces deux jeunes filles incarne celle d’un pays tout entier.

Palme d’Or - Cannes 2007 Prix FIPRESCI - Cannes 2007 Prix de l’Education nationale
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    7.0/10 12 votes - 14 critiques
  • 7.5/10  Cote de lalibre.be du film 4 mois, 3 semaines et 2 jours

  • 7.5/10  Cote de DH.be du film 4 mois, 3 semaines et 2 jours

Avis des internautesdu film 4 mois, 3 semaines et 2 jours

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 20 septembre 2007
Une horreur. Quel besoin de montrer pendant 5 minutes un foetus de 4 mois pour défendre son propos. Glauque, sombre et finalement écoeurant. Son intention aurait très bien pu être (dé)montrée autrement que médicalement, comme un documentaire sordide. A t on désormais besoin de choquer pour attirer l'attention et convaincre?

Publié le 19 septembre 2007
Cannes en mai, grand escalier, tapis rouge, strass et paillettes. En dépit de ce côté people, le jury, contrairement à celui des Césars, sait qu'une palme vaut encore son pesant d'or sur la Croisette. Choix courageux d'avoir récompensé Cristian MUNGIU pour un film qui l'est tout autant. Cinéma vérité. Deux ans avant la chute de CEAUCESCU, la vie quotidienne s'avère le royaume de la débrouille (cuisiner la méringue avant la chute de pression du gaz, les tickets revalidés dans le bus, le marché noir...). Tout est déjà si compliqué pour les gestes de tous les jours : alors, prendre la décision d'avorter dans la plus grande clandestinité et en payer le prix !!! MUNGIU de par sa réalisation, Anamaria MARINCA de par son interprétation (cinq étoiles pour la scène du dîner chez les parents de son ami), mettent en avant le désarroi de toutes les femmes confrontées à ce choix si difficile. Bien sûr, c'était en 1987, en Roumanie... 14 ans plus tôt, à Namur, on marchait dans la rue pour libérer le Dr. Willy PEERS et un an plus tard dans l'Hexagone, Simone Veil, se battait avec la dernière énergie pour permettre le vote la loi de la dépénalisation de l'interruption de grossesse. Cette moitié de grossesse est un film coup de poing dans la gueule. A féliciter : 10/10

Publié le 18 septembre 2007
Un film fort, interprété avec finesse... Aucun doute possible, ce film méritait largement la Palme D'Or !

Publié le 1 septembre 2007
Pas trop étonnant qu'il ait été primé à Cannes. C'est imputable à un sujet auquel le Festival est sensible. Le jury a sa raison que la raison ne connaît pas. D'où, une déception. Le sujet est grave et important; il est filmé d'une manière trop académique et le plan de séquences est maître. A force d'en user, on en abuse. Les acteurs (Anamaria Marinca, Laura Vasiliu et Vlad Ivanov) sont bons et on sent bien que c'était très difficile en ce temps-là en Roumanie. Le film relève parfois du documentaire mais la psychologie du personnage principal est très fouillée et il y a un certain suspense jusqu'au bout. L'Europe de l'Est nous apporte là un bon film.

Partager

Suivez Cinebel