Le Jour où la terre s'arrêta

Titre original: The Day the Earth stood still
Origine:
  • États-Unis
Genres:
  • Science-fiction
  • Drame
Public: Tout public
Année de production: 2008
Date de sortie: 10/12/2008
Durée: 1h43
Synopsis : Klaatu est un être extra-terrestre d’apparence humaine dont l’arrivée sur terre provoque de spectaculaires bouleversements. Tandis que les gouvernements et les scientifiques tentent désespérément de percer son mystère, une femme et son beau-fils parviennent à nouer un contact avec lui et à comprendre le sens de sa mission: sauver la Terre avec... ou sans les Humains.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    3.3/10 8 votes - 9 critiques
  • 2.5/10  Cote de lalibre.be du film Le Jour où la terre s'arrêta

  • 5.0/10  Cote de DH.be du film Le Jour où la terre s'arrêta

Avis des internautesdu film Le Jour où la terre s'arrêta

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 15 décembre 2008
J'ai rarement vu un film aussi stupide. Ridicule.

Publié le 14 décembre 2008
The Day the Earth Stood Still en 1951 fut l'un des grands moments de la S.F. Made In U.S.A. de ces années-là (ainsi que Forbidden Panet d’ailleurs). La version 2008 = 100% Pure daube, sous-crasse totale pour ado attardé de 14 ans, mais c'est là ou réside justement sa seule et unique grande qualité ….. Avec les SFX. Bien que le pitch des deux versions soit moyennement ressemblant, mais vraiment moyennement ressemblant (spacio-christ mettant en garde l'humanité face à sa propre folie prédatrice) le contexte lui ne l'est pas du tout, et c'est là ou le bas blesse. Ce qui marchait incroyablement dans les années 50 (Maccartisme), ne marche plus du tout aujourd'hui. Dans cette version, exit le niveau de lecture socio-politique (peur du rouge, de la menace communiste, bien que ce ne fût en réalité pas le cas dans la version des années 50). Ce niveau de lecture étant totalement annihilé, il ne reste plus que et uniquement que la fable écologique seule et donc l’avertissement voire la menace de voir l’humanité disparaître si elle n’arrive pas à passer son adolescence technologique sans se détruire. Mais voilà, la version de Wise était un avertissement limite une menace, donc (à moins de l’avoir oublié), si je me souviens bien il n’y a aucun mort, en tout cas pas de destruction massive, aucune action, quasiment que du dialogue. Lorsque Gort détruit les armes au début du film, seules les armes sont détruites et non l’humain. Dans cette version-ci c’est un véritable massacre pur et simple et en réalité il n’y a PAS d’avertissement pour passer directement à la sentence de mort immédiate tout court et pour corollaire, fatalement l’anéantissement de l’espèce humaine ... mais PAS du règne animal ! Dans ce cas je considère que c’est une grosse erreur d’amener ce film comme étant un remake de la version des années 50 de Robert Wise. Indépendamment de cela, si c'est pour voir une fable écologique sous fond de catastrophe planétaire autant regarder celle de Sieur Shyamalan "Phénomènes" (The Happening) qui je trouve est non seulement plus vraisemblable (la nature créant une toxine susceptible d’inhiber le facteur survie chez l'humain) mais surtout réellement émotionnel. Dans cette version de 2008 du jour ou la terre s’arrêta, même la grande Jennifer Connely (alors qu'elle est à mon sens une des plus grande actrice américaine) n'arrive pas à nous arracher la moindre larme. Film pitoyable pour un adulte (limite insupportable) mais loin d'être inintéressant pour l’adolescent en manque de valeurs, de messages pour un monde meilleur, … Cela dit, comme dirait quelqu'un, mais oui, mais c'est bien sûr, fatalement ......... ce film est tout simplement TOTALEMENT formaté pour un public 12/16 ans. Dans ce contexte oui, c'est un film intéressant (mais alors il aurait fallu lui donner un autre titre et ne pas salir l’œuvre inégalable de Robert Wise), au delà de 16 ans FUYEZ ! Et quand je dis 16 ans c'est pour les cas désespérés ! De plus, de grands moments iconographiques du film originel ont été ou totalement altérés ou carrément effacés. En 1951, la soucoupe atterri en face même du Capitole, le vrai symbole du pouvoir aux States, alors que dans cette version le vaisseau spatial (bulle géante) atterri à New York … insupportable ! Le 11 septembre a fait de New York aux américains ce que la bombe atomique a fait de Tokyo aux japonais, New York tout comme Tokyo est devenue LA mégalopole américaine subissant tout les maux du continent, en d'autres termes le fameux syndrome Godzilla. Le très célèbre Robot-Cyclope Gort (sans parler du célèbre Robby le robot dans Forbidden Planet) dans les années 50 était effrayant, vraiment effrayant. Non pas par son apparence car il est évident que créer un robot réellement effrayant à cette époque était très dur pour les responsables des SFX des studios Hollywoodiens, mais il était très impressionnant par le biais à la fois de son invincibilité totale combinée à son arme à énergie dirigée (Laser, Maser, photons, ...???). Dans cette version, le robot Gort fait je ne sais pas, 7m … 10 mètres de haut ???? Pathétique ! Le pire c'est que j'ai attendu le célèbre, le mondialement célèbre "Klaatu Barada Nikto" interprété royalement par Patricia Neal face au robot Gort ..... il ne figure pas dans la version française salle (probablement une version cut raccourcie pour la durée, comme cela arrive souvent en salle). L'incroyable charisme de l'acteur Michael Rennie (Klaatu) a été remplacé par le visage angélique de Keanu Reves, ridicule. Le rapport entre Jennifer Connely et son gamin devient à un moment insupportable, horripilant à souhait. Bref, seul point fort, son côté fable écologique mais aussi et malgré tout un spectacle (effets spéciaux) époustouflant, mais bon, les capacités infinies du CGI permettent de faire tellement de choses, que le CGI commence à vraiment saouler ! Bref les aficionados de ce film mythique et/ou adultes … passez votre chemin !

Publié le 14 décembre 2008
Correction : Dans ce cas je considère que c’est une grosse erreur d’amener ce film comme étant un remake de la version des années 50 de Robert Wise, parce que justement la version de Wise était une version PACIFISTE d’un avertissement extra-terrestre du danger que nous représentons pour nous-même et non un film de destruction massive comme c’est le cas dans cette version.

Publié le 12 décembre 2008
très naïf, déception

Partager

Suivez Cinebel