The Third Murder

Titre original: Sandome no satsujin
Origine:
  • Japon
Genres:
  • Drame
  • Policier
Public: Tout public
Année de production: 2017
Date de sortie: 11/04/2018
Durée: 2h04
Synopsis : Le grand avocat Shigemori est chargé de défendre Misumi, accusé de vol et d’assassinat. Ce dernier a déjà purgé une peine de prison pour meurtre 30 ans auparavant. Les chances pour Shigemori de gagner ce procès semblent minces, d’autant que Misumi a avoué son crime, malgré la peine de mort qui l’attend s’il est condamné. Pourtant, au fil de l’enquête et des témoignages, Shigemori commence à douter de la culpabilité de son client.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    Il n'y a pas suffisamment de cotes (1)
  • 5.0/10  Critiques de lalibre.be du film The Third Murder

Vidéodu film The Third Murder

Horaires du film The Third Murder

Régions
Versions audio
Formats vidéo
Jours
Heures


Actor's Studio

Bruxelles


Horaires du film The Third Murder dans le cinéma Actor's Studio
Dates Versions Formats Heures
vendredi 20/04 VO   S.t. bil. Ana
14:35 19:05 21:25
samedi 21/04 VO   S.t. bil. Ana
14:35 19:05 21:25
dimanche 22/04 VO   S.t. bil. Ana
14:35 19:05 21:25
lundi 23/04 VO   S.t. bil. Ana
14:35 19:05 21:25
mardi 24/04 VO   S.t. bil. Ana
14:35 19:05 21:25

UGC Toison d'Or

Bruxelles


Horaires du film The Third Murder dans le cinéma UGC Toison d'Or
Dates Versions Formats Heures
vendredi 20/04 VO   S.t. bil. Dig
13:45 16:20 19:00
samedi 21/04 VO   S.t. bil. Dig
13:45 16:20 19:00
dimanche 22/04 VO   S.t. bil. Dig
13:45 16:20 19:00
lundi 23/04 VO   S.t. bil. Dig
13:45 16:20 19:00
mardi 24/04 VO   S.t. bil. Dig
13:45 16:20 19:00

Avis des internautesdu film The Third Murder

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
  • 1
Publié le 16 avril 2018
Kore-eda, le cinéaste des familles dysfonctionnelles, nous livre ici un pseudo-policier doublé d'un film de prétoire (light...) nous interrogeant sur la vérité - la vérité judiciaire, la vérité psychologique, la vérité industrielle, la vie, enfin, et ses ambiguïtés. Un peu long, un peu syndrome "attention, chef d'oeuvre", mais très engageant. La prestation de Hirose (Misumi) est absolument fascinante. On attend avec impatience sa livraison au festival de Cannes. Allez le voir, il ne restera pas longtemps à l'affiche et c'est dommage (j'ai ma boule de cristal que me l'annonce...).
  • 1

Partager

Suivez Cinebel