It Comes at Night

Origine:
  • États-Unis
Genres:
  • Horreur
  • Mystère
Public: À partir de 12 ans
Année de production: 2017
Date de sortie: 28/06/2017
Durée: 1h37
Synopsis : Alors que le monde est en proie à une menace terrifiante, un homme vit reclus dans sa propriété totalement isolée avec sa femme et son fils. Quand une famille aux abois cherche refuge dans sa propre maison, le fragile équilibre qu'il a mis en place est soudain bouleversé.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    Il n'y a pas suffisamment de cotes (2)
  • 2.5/10  Critiques de lalibre.be du film It Comes at Night

Vidéodu film It Comes at Night

Horaires du film It Comes at Night

Régions
Versions audio
Formats vidéo
Jours
Heures


UGC De Brouckère

Bruxelles


Horaires du film It Comes at Night dans le cinéma UGC De Brouckère
Dates Versions Formats Heures
vendredi 21/07 VO   S.t. bil. Dig
17:35
samedi 22/07 VO   S.t. bil. Dig
17:35
dimanche 23/07 VO   S.t. bil. Dig
17:35
lundi 24/07 VO   S.t. bil. Dig
17:35
mardi 25/07 VO   S.t. bil. Dig
17:35

Avis des internautesdu film It Comes at Night

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
  • 1
Publié le 11 juillet 2017
Il y a longtemps que je n'avais plus écrit d'avis et il a donc fallu un film qui en vaille le coup, tant du point de vue de l'oeuvre en soi, que de la division qu'il suscite entre les spectateurs pour que je reprenne la plume. Enfin le clavier... Disons-le d'emblée, It Comes at night n'est pas pour tout le monde. Si vous aimez les films dans lesquels tout est bien expliqué clairement, avec des personnages très tranchés (c'est lui le bon, c'est lui le méchant) ou avec des déluges d'effets spéciaux, allez plutôt voir le dernier Transformers. Si vous vous attendez à un enième "scary movie" où une bande de jeunes se fait décimer par un tueur en série mystérieux dans un vieux manoir retranché sur une île déserte sans réseau téléphonique, vous risquez d'être déboussolé. Par contre, si vous appréciez les thrillers d'épouvante en huis-clos, aux moyens minimalistes, qui placent à l'avant-plan la suggestion, les liens entre les personnages, les réactions d'individus a priori normaux mais placés dans des situations qui le sont nettement moins, et que vous n'êtes pas contre la fait de faire travailler votre imagination, It Comes at night est une vraie réussite. Dans un contexte post-apocalyptique qu'on imagine être la propagation d'un virus qui tue l'ensemble de la population, une famille retranchée au fond des bois, pour se protéger, finit par en accueillir une autre, qui tente tout comme elle de survivre dans ce contexte horrifique. De nouvelles relations se noueront mais la méfiance demeurera, dans une ambiance claustrophobique et paranoïaque, appuyée par une bande-son totalement adéquate et un jeu d'acteurs au taquet. En outre, le spectateur avisé y décelera une allégorie très contemporaine de la peur de l'autre, bien tapée en ces temps troublés de repli sur soi. Mais point de jugement hâtif ou de manichéisme ici : les personnages témoignent bien, à des degrés divers, d'un vrai reste d'humanité et d'empathie envers leurs semblables, même si ces qualités sont mises à mal par l'instinct de survie et de protection des siens, puisque l'autre peut représenter une menace de tous les instants. On appréciera aussi le discret clin d'oeil moderne dans le choix de mettre en scène un duo père-fils a priori atypique : un pater familias protecteur de type "white redneck" et son fils afro-américain aux airs bien plus progressistes. Une allusion discrète à nouveau bienvenue au sein d'une Amérique plus que jamais divisée ? Comme annoncé en préambule, le film a largement divisé ses spectateurs en deux camps : les critiques cinéma, les cinéphiles et les amateurs de films d'épouvante suggestifs d'un côté, et les spectateurs lambda ou qui s'attendaient à un slasher movie à pop corn de l'autre. Les premiers ont beaucoup aimé, les second vraiment moins. Par exemple, sur Rotten Tomatoes, 88% des "critiques ciné" ont coté favorablement le film, contre 44% des "spectateurs lambda". Dans la presse française, 14 journalistes ciné sur 22 ont mis au moins 4 étoiles sur 5 au film, et 7 lui ont mis 3 étoiles. A vous de voir à quel groupe vous appartenez... Je terminerai en épinglant des avis des deux groupes. Un internaute y a vu "un navet" parce qu'il ne comprenait pas de quoi "on doit avoir peur" ni "de quel côté se placer". Hugues Dayez, quant à lui, pense qu'avec It comes at night, "le thriller fantastique semble retrouver une forme olympique grâce à une nouvelle génération d’auteurs dans le cinéma américain indépendant, qui revient aux fondamentaux du genre". Tout est dit...

Publié le 27 juin 2017
« It comes at night » est vendu comme « Un chef-d’œuvre de l’horreur » mais est avant tout un thriller prenant, sur fond de pandémie inconnue. Les amateurs de frissons risquent d’ailleurs de rester sur leur faim. Mais il parlera à d’autres, à ceux qui aiment les films d’auteur dans la lignée de « It follows », « The witch » ou encore « 10 cloverfield Lane ». Intriguant, le film de Terry Edward Shults interroge mais ne donne pas forcément toutes les réponses. Quoi qu’il en soit, Ecran et toile donne son avis complet sur: http://www.ecran-et-toile.com/juin-2017/it-comes-at-night
  • 1

Partager

Suivez Cinebel