Les Bêtes du sud sauvage

Titre original: Beasts of the Southern Wild
Origine:
  • États-Unis
Genre:
  • Drame
Public: Tout public
Année de production: 2012
Date de sortie: 12/12/2012
Durée: 1h33
Synopsis : Hushpuppy, 6 ans, vit dans le bayou avec son père. Brusquement, la nature s'emballe, la température monte, les glaciers fondent, libérant une armée d'aurochs. Avec la montée des eaux, l'irruption des aurochs et la santé de son père qui décline, Hushpuppy décide de partir à la recherche de sa mère disparue.

Vidéodu film Les Bêtes du sud sauvage

Actualités du film Les Bêtes du sud sauvage

Neuf ans, un film, et déjà dans la course à l'Oscar de la meilleure actrice

Non seulement elle est la plus jeune de l'histoire à prétendre au titre, mais elle figure aux côtés d'Emmanuelle Riva, doyenne des actrices nommées dans cette catégorie.

Les nominations aux Oscars : Lincoln fait la course en tête

'Lincoln' de Spieberg obtient 12 nominations, contre 11 pour 'Life of Pi', 8 pour 'Les Misérables' et 'Silver Linings Playbook' et 7 pour 'Argo'. Un court métrage belge nominé.
Afficher toute l'actualité de Les Bêtes du sud sauvage

Avis des internautesdu film Les Bêtes du sud sauvage

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 29 décembre 2012
On aime ou on n'aime pas. Film très long, qui a un trait de documentaire, destiné aux passionnés du genre. Il est dérangeant, chaque scène, chaque geste, chaque seconde, et même la façon dont le film est filmé (en steadycam), remémorent la misère, le chaos, et le combat d'une gamine révoltée et éduquée à la dure par un père mourant et à la recherche de sa maman disparue. Toutefois, on sera touché par l'intérêt de la fillette pour la faune et la flore.

Publié le 26 décembre 2012
Un film magnifique et déconcertant... Tout de poésie fantastique, avec au centre une enfant à qui son père lègue la force nécessaire pour vivre une vie dure mais libre, totalement assumée, et rester soi devant les désastres de la "civilisation" (celle du pétrole) et ceux de la Nature (Katrina). Si les aurochs font un peu tache, on peut les accepter comme symboles fantastiques des forces destructrices auxquelles l'enfant tient tête et qu'elle surmonte...

Ils recommandent ce film

Partager

Suivez Cinebel