La permission de minuit

Origine:
  • France
Genre:
  • Drame
Public: Tout public
Année de production: 2010
Date de sortie: 16/03/2011
Durée: 1h50
Synopsis : Romain, 13 ans et David, 50 ans vivent une amitié hors normes. Atteint d’une déficience génétique rare, Romain vit à l’écart de la lumière du jour. C’est "un enfant de la lune". David, chirurgien spécialisé en dermatologie, passionné par son métier, soigne Romain depuis son enfance. Rien ne semble pouvoir les séparer jusqu’au jour où David obtient une mutation qu’il n’attendait plus. Comment annoncer à Romain son départ ? Le jour de la séparation approche, une nouvelle épreuve pour l’un et pour l’autre.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    Il n'y a pas suffisamment de cotes (1)
  • 2.5/10  Cote de DH.be du film La permission de minuit

  • 5.0/10  Cote de lalibre.be du film La permission de minuit

Vidéodu film La permission de minuit

Avis des internautesdu film La permission de minuit

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
  • 1
Publié le 23 mars 2011
Malgré un sujet qui pourrait sembler tire-larmes, le film ne sombre jamais dans le mélo ni dans le débordement de bons sentiments. Car la mise en scène de Delphine Gleize se révèle sobre, sans pathos, et pleine de pudeur. Au niveau scénaristique, c'est surtout l’histoire d’amitié qui intéresse la réalisatrice, bien plus que la maladie. Et même si il aborde le sujet de la mort, "La permission de minuit" n'est jamais morbide, au contraire, le film déborde de vie, à l’image de cet adolescent qui découvre les premiers émois amoureux et qui malgré le handicap de sa maladie veut profiter de la vie du mieux qu’il peut. La prestation de Vincent Lindon est bien sûr excellente, mais c’est surtout le jeune Quentin Challal qui crève l’écran, la qualité de son interprétation est d'une justesse et d’un naturel étonnants pour ses 13 ans! Bien que réussi dans l'ensemble, le film perd en intensité lorsqu’il s’éloigne de l’intrigue principale concernant la relation entre les deux protagonistes. On peut aussi remarquer quelques longueurs regrettables dans la deuxième moitié du film. Néanmoins, "La permission de minuit" reste une belle œuvre qui touchera les jeunes et les moins jeunes.
  • 1

Partager

Suivez Cinebel