Mange, prie, aime

Titre original: Eat, Pray, Love
Origine:
  • États-Unis
Genre:
  • Drame
Public: Tout public
Année de production: 2010
Date de sortie: 06/10/2010
Durée: 2h13
Synopsis : Elizabeth Gilbert a tout pour être heureuse : un super mari, un grand appartement, une belle carrière ... Mais un jour, elle se réalise que cette vie n'est pas idéale pour elle. Après un divorce douloureux, elle décide de faire un grand voyage à travers le monde. Elle apprend la gourmandise en Italie, elle découvre la force mentale de la prière en Inde et finalement – imprévu – elle trouve le grand amour à Bali. Voilà la preuve que le monde entier en général et soimême en particulier sont à découvrir de différentes façons.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    5.8/10 9 votes - 12 critiques
  • 0.0/10  Cote de lalibre.be du film Mange, prie, aime

  • 5.0/10  Cote de DH.be du film Mange, prie, aime

Vidéodu film Mange, prie, aime

Avis des internautesdu film Mange, prie, aime

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 22 octobre 2010
D'accord avec Pekka même si l'inverse est vrai aussi, certains films trop esotériques peuvent aussi etre énervants.

Publié le 20 octobre 2010
Ce film est long et ennuyeux. J'ai cherché une position pour dormir. On s'ennuie à suivre une américaine qui part en voyage un an en italie, puis en inde, puis a bali et qui passe son temps à déprimer et rejeter les hommes qui lui plaisent. Les scènes de déprime sont pitoyables et le bouquet final c'est que Julia Roberts balaie 1 année de déprime grâce à une simple phrase prononcée par un sage... Ridicule et plein de clichés.

Publié le 20 octobre 2010
Bonjour, tout le monde (oui, même vous, là!). Je n'ai pas vu ce film, et je n'irai pas le voir. De quoi est-ce que je me mêle, alors? Tout d'abord, pour dire que j'ai beaucoup apprécié Julia Roberts dans 'Erin Brockovitch', et que je trouve qu'elle a tout a fait le droit de ne pas se considérer comme un yaourt périmé, qui terminerait dans le container des actrices sexy qui n'ont plus la peau de leurs 20-30 ans. En plus, j'aime beaucoup Javier Bardem, qui m'impressionne à chacune de ses apparitions. Mais la raison pour laquelle j'interviens, c'est pour dire qu'il y a de multiples raisons d'aller voir un film, et aussi qu'une même personne peut choisir un type de film ou un autre selon les circonstances. Maintenant, ce qui est essentiel c'est de ne pas vouloir faire passer un divertissant catalogue d'agence de voyages, avec ses photos les plus "bateaux", croisé avec un article de Flair sur le sujet "Retrouvez votre authentique vous-même" à travers diverses expériences contrastées (manger: quoi? comment? dans quel courant? avec quel degré d'authenticité?; prier: sous quelle forme? implorante? méditante? cathartique?; aimer: avec passion? sous l'effet de la surprise à chaque instant? dans l'approfondissement de la richesse d'une confrontation avec l'altérité?), le tout à la sauce prémâchée amerloque, avec un cinéma de véritable réflexion formelle ou de fond, voire d'éblouissement spirituel ou artistique. L'un ne se compare pas à l'autre, et il est temps d'apprendre à sortir des commentaires superposables, piqués à gauche ou à droite (mais toujours du côté de la majorité!), et qui, à part nous dire qu'on s'est régalé ou qu'on s'est ch..., n'apporte absolument rien à personne. Merci de votre attention.

Publié le 20 octobre 2010
film très décevant, plein de clichés, une adaption du livre version Hollywood, une petite comédie romantique qui ne fait pas du tout honneur au livre incroyable de Liz gilbert, son personnage est creux, pas du tout attachant, et la fin est ridicule. Le seul point positif pourrait etre les décors, suivre son parcours a travers le monde, on passe un moment correct, sans plus.

Publié le 18 octobre 2010
Enfin un film où l'être prend la première place devant l'avoir, où les images sont très belles et parfaitement mises en scène, où Julia Roberts est au meilleur de sa forme. Un régal. À voir, à faire voir, à revoir... Ivan de Duve

Partager

Suivez Cinebel