Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme

Titre original: No country for old men
Origine:
  • États-Unis
Genres:
  • Aventure
  • Drame
Public: À partir de 16 ans
Année de production: 2007
Date de sortie: 23/01/2008
Durée: 2h02
Synopsis : A la frontière qui sépare le Texas du Mexique, les trafiquants de drogue ont depuis longtemps remplacé les voleurs de bétail. Lorsque Llewelyn Moss tombe sur une camionnette abandonnée, cernée de cadavres ensanglantés, il ne sait rien de ce qui a conduit à ce drame. Et quand il prend les deux millions de dollars qu'il découvre à l'intérieur du véhicule, il n'a pas la moindre idée de ce que cela va provoquer... Moss a déclenché une réaction en chaîne d'une violence inouïe que le shérif Bell, un homme vieillissant et sans illusions, ne parviendra pas à contenir. Moss doit désormais échapper à ceux qui le pourchassent, notamment à un mystérieux cerveau du crime qui décide du sort de ses ennemis en jouant leur vie à pile ou face...
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    6.7/10 24 votes -  critiques
  • 5.0/10  Cote de lalibre.be du film Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme

  • 7.5/10  Cote de DH.be du film Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme

Photos du film Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme

Avis des internautesdu film Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 24 janvier 2008
Les frères Coen ont fait fort. Film ultraviolent où les personnages tombent comme des mouches les uns après les autres, abattus tantôt par une rafale de pistolet mitrailleur, tantôt atteint par un clou lancé au compresseur. Le spectateur se laisse prendre au suspens et la maîtrise des réalisateurs est indiscutable : belles images, splendides décors naturels, jeux d'ombres et lumières, tout y est. Qui plus est Javier BARDEM, formidable une fois de plus, est glaçant d'effroi dans son rôle de missionnaire de la mort. Enfin, de la belle ouvrage cinématographique, bien académique. Mais voilà, moi j'ai trouvé cette histoire (tirée d'un roman) un peu maigre : une transaction de stupéfiants qui tourne mal, pan pan : on tue tout le monde et un psychopathe se lance à la recherche du fric signalé par un transpondeur. Et ensuite, relier cette banalité à la souffrance psychologique causée par l'absence du père : Aïe, vite, un psy et un divan, j'ai mal à ma tééééte. Non, vraiment, à quoi sert le talent cinématographique sans un beau sujet ? Et c'est reparti comme avec Brokeback Mountain, vas-y que j'te filme les grandes étendues sauvages, une belle lumière et ... les nominations aux Oscars pleuvent comme le sang dans ce film. Point trop n'en faut : ce n'est pas le film de l'année. 6,5/10

Publié le 24 janvier 2008
Décors, cinematographie et comédiens époustouflants ainsi qu'un style original font pardonner quelques lacunes. Dues un surréalisme noir exagéré? Fargo, par ex, nous embarquera aussi dans un monde de thriller où la faiblesse humaine menera au drame disproportionné. Mais là où "Fargo", lui, tient la route, "No country for..." pêche par des inconsistences de scénario. Du coup on se laisse aller vers la fin lorsque le policier-philosophe Tommy Lee Jones nous marmonne la clef, ou plutôt l'excuse des inconsistences; son patois Texan si éxagérément incompréhensible qu'il exige des sous-titres trilingues. Déception en fin de compte, pour beaucoup de mauvais sang.

Publié le 22 janvier 2008
Aussi prenant que Blood Simple mais bcp plus beau. Paysages magnifiques, personnages forts, bcp d'hémoglobine, ça ne rigole pas du tout.

Ils recommandent ce film

Partager

Suivez Cinebel