Un coeur invaincu

Titre original: A mighty heart
Origine:
  • États-Unis
Genres:
  • Drame
  • Guerre
Public: Tout public
Année de production: 2007
Date de sortie: 19/09/2007
Durée: 1h40
Synopsis : Le 23 janvier 2002, le monde entier est choqué par l´image d´un journaliste américain décapité devant la caméra par des extrémistes pakistanais. Daniel Pearl, superviseur du Wall Street Journal pour l´Asie du Sud Est, enquêtait au Pakistan sur un dénommé Richard Reid, activiste et vendeur d´armes. Alors qu´un entremetteur doit le mener sur la piste d´une source importante, il disparaît soudainement. Confrontée á la mort de son mari, Mariane Pearl rédige l´histoire de son enquête, de son kidnapping et de sa mort et, surtout, l´histoire de son propre désespoir á elle, dans "A Mighty Heart : the Brave Life and Death of my Husband Danny Pearl". Le film retrace son combat de chaque instant pour comprendre l´assassinat de son mari et pouvoir enfin en faire le deuil.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    8.0/10 4 votes - 5 critiques
  • 2.5/10  Cote de lalibre.be du film Un coeur invaincu

  • 7.5/10  Cote de DH.be du film Un coeur invaincu

Avis des internautesdu film Un coeur invaincu

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
  • 1
Publié le 11 octobre 2007
superbe film, rien a dire... Angie joue superbement bien ,j en ai eu les larmes aux yeux...

Publié le 10 octobre 2007
J'aime beaucoup le cinéma de Winterbottom. D'habitude, c'est pertinant et on tire de nombreux enseignements de ses films qui sont si réalistes. Mais ce film-ci m'a déçu. Je ne vois pas trop l'intérêt de raconter cette enquête sur Daniel Pearl. On n'apprend rien. Ni sur la situation au Pakistan, ni sur les réseaux terroristes...et de plus, aucune émotion n'est palpable. Reste quelques belles images des rues de Karachi mais il n'y a pas grand-chose d'autre à se mettre sous la dent....

Publié le 2 octobre 2007
Man bites dog. En cherchant un ultime scoop, Danny Pearl tombe aux mains de ses ravisseurs. "Les risques du métier". Cette semaine encore un caméraman nippon était abattu en Birmanie. "Un Coeur Invaincu" est un film de moyens, bien interprété, bien construit. Son montage, même s'il apparaît bien "haché" par moments, transmet l'idée de l'attente, suspens insoutenable, mais aussi de l'insécurité ambiante au Pakistan. A dessein, le parti pris de la position occidentale flirte parfois avec la "pensée unique". La fin du film permet heureusement d'échapper à cette liaison dangereuse. Pour sûr, Daniel Pearl était une victime. La peine de son épouse apprenant son exécution est insoutenable. Les cris d'Angelina Jolie résonnent encore dans ma tête. Tout comme, chaque jour que Dieu fait, résonnent les cris des détenus de Guantanamo. Tout comme, chaque jour qu'Allah fait, résonnent les hurlements de détresse des mères de Bagdad. Novembre 2008, présidentielles américaines, il sera grand temps de refermer pour toujours la parenthèse Bush.

Publié le 22 septembre 2007
J'aimerais ajouter un petit commentaire concernant ce remarquable film suite à la lecture des commentaires (surtout de la Libre) et suite aux commentaires d'Hugues Dayet à la RTBF (Screen). Bien sûr, je suis un TRES grand fan d'Angelina, donc, je l'admets, je risque d'être subjectif, mais qui ne l'est pas. Comme le disais un prof à l'Unif où j'ai fait mes études, l'objectivité pure n'existe pas, nous sommes tous des "filtres". Mais j'aimerais aborder deux points : 1. Manque de suspense : évidemment, puisque nous connaissons la fin tragique de Daniel Pearl, donc, en s'installant dans le cinéma, on sait comment le film va se terminer ! Maintenant, j'imagine quelqu'un qui n'est pas au courant de cette affaire, il y a de l'espoir, on se demande si Mariane, la remarquable Mariane, entourée de son équipe dans sa maison transformée pour l'occasion en QG arrivera à faire libérer son mari. 2. Angelina : pour trop de gens, Angelina est "Lara Croft" ou éventuellement "Jane Smith" et s'imaginent celle qui pour moi est la meilleure actrice dans des rôles à cascades et avec manipulation d'armes à feu et de couteaux. C'est une vue biaisée. Pour s'en convaincre : regardez ne fut-ce que les trois films suivants : Gia, Girl Interrupted et Beyond Borders. Angelina a cette force remarquable devant la caméra d'entrer dans la peau de ses personnages et de vivre leurs sentiments. Elle a un don d'empathie exceptionnel ! Ici, dans A Mighty Heart, elle a tellement bien fait passer les sentiments qu'éprouvait Marianne Pearl. Hugues Dayet lui reprochait de ne pas avoir pleuré, et pourtant elle l'a fait, on sentait son inquiétude, ses espoirs, sa colère, son courage. La scène qui suit l'annonce définitive du décès m'a tellement boulversé ! Mariane, alias Angie s'enferme dans une pièce et pleure et hurle "No, no, no ..." , elle exprime la colère, le désespoir, la tristesse et puis se reprend. Personne d'autre qu'Angelina aurait pu jouer une telle scène avec tant de conviction. Il faut évidemment voir le film en V.O. (j'ai la chance de parler couramment l'anglais, c'est mon métier) parce que doubler cette actrice, lui prêter sa voie est mission impossible, surtout pour un tel film. Au demeurant, je ne VEUX pas voir ce film en VF. Pendant la scène de l'accouchement, idem : je n'ai pu retenir une larme. Là aussi, Angie avait tout mis en oeuvre pour faire ça de façon réaliste (discussion avec Mariane, avec des gynécos; en effet, elle a accouché, mais par césarienne puisque Shiloh s'était présentée en siège). La côte "Libre" et RTBF m'ont choqué, heureusement que l'équipe de la DH a compris ce film à ne sûrement pas mettre dans la catégorie "Tomb Raider" (films que, au demeurant, je ne me lasse pas de regarder non plus, mais uniquement dans un but de divertissement).

Publié le 15 septembre 2007
Il y a deux mois, j'ai lu le livre "A Mighty Heart" écrit par Mariane Pearl elle-même : ouvrage émouvant et touchant, il amène le lecteur à la reflexion sur certains événements de ce monde mais surtout, il inspire un profond respect et une grande admiration à avoir pour Mme Pearl. Elle qui avait toutes les raisons d'en vouloir au monde entier, de détester les gens, elle qui aurait pu avoir raison de se suicider pour fuir le cauchemar qu'elle vivait et pour empêcher son fils à naître de vivre dans ce monde malade. Mais, non, elle croit en la vie et en l'être humain, à la tolérance, à la compréhension des autres cultures et races, elle a un message à faire passer pour contribuer à un monde meilleur. Cette après-midi, j'ai été voir le film et il était difficile de ne pas retenir une larme face à la peine et à la détresse de Mme Pearl. Elle est interprétée de façon magistrale par la remarquable Angelina Jolie. Quelle actrice ! Je la savais excellente, talentueuse et professionnelle mais là, sa prestation est époustoufflante. Elle a un don d'empathie exceptionnel. C'était un défit pour elle : jouer le rôle d'une femme en vie, (au demeurant, Mariane et Angie sont devenues amies) ayant connu un tel drame sans la décevoir (c'était son rôle le plus difficile de sa carrière déjà bien remplie et elle avait peur de ne pas être à la hauteur). Et, croyez-moi, elle l'a fait avec brio, avec conviction. Ce n'était pas Angelina Jolie qu'on voyait à l'écran mais Mariane Pearl elle-même. Avant de voir ce film, je savais qu'Angie est une des plus grande actrice mais maintenant, je le dis haut et fort : c'est la meilleure et la plus grande actrice de tous les temps. On ne peut que partager les sentiments du personnage qu'elle incarne : on est en colère avec elle, on pleure avec elle, on espère avec elle. Elle est admirable ! Allez voir ce film, il vous fera réfléchir sur beaucoup de choses, il vous montre que la force vient à bout de tout : se suicider eut été faire le jeu des terroristes, leur tenir tête et continuer à vivre, à travailler, offrir la vie à ce bébé qu'elle portait en elle les a mis en échec. Vive la vie, vive le respect, vive la tolérance, vive la diversité des cultures, des races, des mentalités et un tout grand bravo à Angie pour son interprétation plus que remarquable.
  • 1

Partager

Suivez Cinebel